VIDEO. La CENI réagit suite à l’implication de Rajoelina dans la campagne législative

Selon l’article 49 de la Constitution malgache, « les fonctions de président de la République sont incompatibles avec toute fonction publique élective, […] toute activité au sein d’un parti politique, d’un groupement politique ». Le texte est très clair.

Or, avant-hier, le président Andry Rajoelina a fait une descente dans le quartier de Besarety pour soutenir Anyah, sa candidate aux élections législatives dans le 3ème arrondissement d’Antananarivo. Suite à cette violation grave de la Constitution, l’opposition et la société civile réclame la démission de Rajoelina et la disqualification des candidats concernés.

La CENI (Commission electorale nationale indépendante) a aussi été interrogée sur cette violation de la loi. En réponse, elle a botté en touche (voir vidéo). Evidemment, il en sera de même avec la HCC (Haute Cour Constitutionnelle). On est toujours en République bananière, ne l’oubliez pas.

Andry Rajoelina à Besarety avec la candidate MAPAR Anyah. Crédit : Facebook.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mpandalo

Avez-vous confiance à la ceni ? 77 % de NON !!!! c’est très significatif

error: