VIDEO. Cette franco-malgache est en train de percer dans le rap français

  • 59
  •  
  •  
  •  
  •  
    59
    Shares

Encore inconnue du grand public, Chilla, de son vrai nom Maréva Rana, une franco-malgache résidente en France, est en train de se faire un nom dans le domaine du rap français, un milieu réputé fermé et très macho. Soutenue par Big Flo & Oli, elle bosse avec Tefa, le producteur/éditeur de Kery James, L.E.J. ou encore Stromae.

A l’origine, Chilla ne se destinait pas au rap. Issue du milieu classique (elle a pratiqué le violon pendant 12 ans au conservatoire), elle voulait juste vivre de la musique et a constaté que le public est plus réceptif quand elle se met à rapper. Mais ce qui la définit réellement, c’est son féminisme et ses textes engagés (voir les clips « Sale ch*enne » et « Si j’étais un homme » ci-dessous).

« Je suis sensible aux histoires qui touchent les minorités en général et l’injustice […] Je suis franco-malgache, je suis une femme et je vais m’estimer autant en galère que mon frère arabe qu’on va contrôler sans cesse. Encore ce matin, j’étais avec mon DJ et à ton avis, qui s’est fait contrôler ? Il y a un moment, il faut dire stop », déclare-t-elle sur Bondyblog en novembre 2017. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*