COMMUNIQUE. « Lettre de mise en demeure face au délit de presse »

« Ces derniers mois, il a été constaté que des médias privés (audiovisuels et écrits) ont indiscutablement joui de la pleine liberté de presse et d’expression pour oser même aligner, à la connaissance du grand public, des propos, écrits et images outrageant, offensant, injuriant et diffamant. »

Le texte ci-dessus est extrait d’un communiqué de presse publié sur la page Facebook du ministère de la Communication hier (publication intégrale ci-dessous). En revanche, seules les personnes morales semblent visées par le communiqué, et non les personnes physiques.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: