FRANCOPHONIE. Un groupe de militants dénonce la triste réalité

Le sommet de la Francophonie, c’est l’actualité de la semaine à venir. Rappelons qu’il aura lieu à Madagascar et que, malgré les premières images véhiculées par le gouvernement, il est loin de faire l’unanimité. Le talentueux dessinateur caricaturiste POV s’en est d’ailleurs donné à coeur joie pour dénoncer certaines pratiques à ce sujet. Il est en de même pour le groupe de militants Wake Up Madagascar, qui a profité de l’arrivée des premiers invités pour pointer du doigt « ces dirigeants qui veulent absolument cacher les réalités. » Ainsi, peut-on lire sur leur page officielle :

Crédit : Wake Up Madagascar.
Je suis les 92% des malgaches qui vivent en dessous du seuil de pauvreté – Je suis celui qui n’a pas à manger – Je suis les 1.400.000 personnes qui sont en état d’insécurité alimentaire dans le sud – Je suis les 840.000 personnes au plus haut niveau d’insécurité alimentaire dans le sud – Je suis le kidnapping de plus en plus fréquent – Je suis les attaques à mains armées – Je suis les coupures d’électricité incessantes – Je suis les coupures d’eau – Je suis l’eau boueuse du robinet – Je suis le « dahalo » non maitrisé – Je suis Clovis Razafimalala, militant écologiste emprisonné – Je suis les 7 personnes sur 10 qui n’ont pas accès à l’eau potable – Je suis la liberté d’expression bafouée – Je suis arrestations de manifestants – Je suis celui qui n’a pas de travail – Je suis celui qui marche 2h pour aller à l’école – Je suis les 46% d’analphabètes – Je suis le nouveau Code de communication – Je suis l’inondation récurrente – Je suis le « kere » – Je suis la corruption à tous les niveaux – Je suis la culture du « m’as-tu vu » – Je suis les députés qui menacent pour obtenir leurs 4×4 – Je suis les élus et nommés qui réclament des privilèges interminables – Je suis les milliers de sans-abris. Crédit : Wake Up Madagascar.
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andry Ratovo

ils ont raison!

Tony Ratix

Tant que ça reste petit, ils en ont rien à foutre. Mais je vois qu’il y a une journaliste de RFI ?

Jacqueline Delhalle

Courage.De tout coeur avec eux!

Aina Tsilavina Ratsimbazafy

Pauvre de nous…

Nicole Savigny

Enfin une action! Mais c’est dommage qu’il n’y ait pas plus de mobilisation !

Tony Ratix

Ils s’y prennent mal.

error: