L’émouvant témoignage du militant écologiste condamné à 5 ans de prison

  • 89
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    89
    Shares

Il y a deux semaines, Clovis Razafimalala, le militant écologiste qui lutte contre le trafic de bois de rose, a été condamné à 5 ans de prison avec sursis et à payer une très forte amende. Ce verdict a indigné l’opinion public, notamment Amnesty International.

Interrogé par nos confrères de RFI, Clovis dit avoir subi une tentative de corruption des trafiquants en échange de sa libération et avoue ne plus se sentir en sécurité et traumatisé. Ecoutez son interview intégrale ci-dessous (appuyez sur le bouton Play).

3 commentaires à propos de “L’émouvant témoignage du militant écologiste condamné à 5 ans de prison”

  1. Le plus triste dans tout ça, c’est que les malagasy s’en foutent totalement de ce pauvre monsieur. Il lutte presque tout seul avec ses quelques amis. Merci en tout cas de parler de lui sur votre site, il le mérite.

    • Mais ici a Madagascar on en parle même pas de ce cas. Beaucoup d’information ne se dévoilent pas . L’abrutissement du peuple ici c’est devenu une habitude pour les dirigeants pour que tout le monde reste dans son ignorance totale afin de toujours garder un système de gouvernance a la coule douce. Et nous le peuple, on est tellement con qu’on ne voit plus que nos bout du nez, nos vie de tout les jours. Personne ici ne projette même plus de quoi sera sa vie après trois ou quatre ans ni la vie de ses enfants dans ce grand île qu’est le grand merdier du monde.
      Depuis peu ils ont instauré un code répressif pour les intellos et les âmes vives du pays pour qu’on ne puisse plus parler de quoi que se soit ni de critiquer le régime en place. Tu publies quelque chose qu’eux considèrent comme insulte a leur égard, même si c’est complètement anodin, tu te trouves enfermé tout de suite chez les Pénitenciers du coin sans être jugé. Ils appellent ça « mandat de dépôt ». C’est pour ça que personne ne se manifeste plus ou dire des choses malgré tout a propos de ce qui se passe a Madagascar, car tout le monde a peur tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*