Une des premières interviews de Don Smokilla

Salut Don Smokilla ! Merci à toi de nous accorder cet interview.
Merci à l’équipe de Kool Saina pour cette interview et de me laisser m’exprimer.

Avant d’aborder la sortie de ta mixtape, peux-tu nous parler de tes débuts ?
En fait, j’ai fait mes débuts à la fin des années 80. J’ai découvert le hip hop grâce au break. Sinon, j’ai monté mon premier groupe de rap avec LTR « Dealer2son » et on faisait partie des premiers à rapper en français au pays, à l’époque où le mouvement n’était composé que d’une poignée de personnes. Depuis mes débuts dans le hip hop, j’ai collaboré avec plusieurs groupes, ça va de « Dealer2son » en passant par KVA M’Dona, Sudkonscient, MLK, 410Mafiozo. Et maintenant, je fais partie du collectif 974mm. Jusqu’à aujourd’hui, je ne suis apparu que sur des mix-tapes : c’est le meilleur moyen de se faire connaître de la rue. J’ai été sur la mixtape de 55.22, la mix-tape de Dj Dan, Gasy’ploitation mix-tape vol.1, West Indies Best tuff, SS Invasion II, la mix-tape du Da Sang Neuf Skwad et « this shit is hot », la mix-tape de Korben, animateur de Velly music (radio hip hop de la Réunion).

Don Smokilla… Pourquoi avoir choisi un tel pseudo ? Est-ce que ça a une signification particulière ?
En fait, avant je m’appelais juste Smokey. Mais une fois, un pote à moi, durant des répétitions, m’a surnommé le killa. Et le Don, c’est juste pour dire monsieur.

Ta mixtape « Curriculum Vitae » sera dans les bacs début novembre. Peux-tu nous en annoncer la couleur?
En fait, elle servira aux personnes qui veulent me découvrir de pouvoir écouter mon parcours sur mixtape avec des inédits et des freestyles. Il y aura 18 titres. Au niveau des instrus, j’ai emprunté des beat de Nas, MF Doom, Mobb Deep. Dessus, j’ai tenu qu’à inviter la famille comme le Da Sang Neuf Skwad, Frontline Crew, Mici, Det’r et El Payzano. Sinon, il y a des beat composés par Sky, Mici et Dj Hasseem.

Quels thèmes abordes-tu dans tes tracks ?
ça dépend, ça va de l’égo trip aux problèmes qu’il peut avoir dans nos quartiers, la colonisation qui nous a touché dans le passé et bien sûr, un petit clin d’oeil pour le pays. En fait, je parle toujours de ce qu’il y a autour de moi.

Quelles sont tes influences musicales ? Quel rappeur t’a le plus inspiré ?
Mes influences musicales sont larges : ça va de la soul, au reggae, au jazz et bien sûr au rap. Sinon, le rappeur qui m’a plus inspiré, je dirais plus que c’est Talib Kweli, que ça soit au niveau de ses paroles et de son charisme.

Ta mixtape sortira sous ton label Gasy’ploitation. As-tu créé ce label par nécessité ou par choix ?
En fait, Gasy’ploitation, je l’ai monté suite à une mauvaise expérience avec les majors. Et aussi, j’en avais assez de me faire diriger dans mon chemin artistique. J’aime tout contrôler moi-même, au moins, tu te sens libre de faire ce que tu veux.

Tu as mis combien de temps pour réaliser ta mixtape ? Est-ce que tu as rencontré des difficultés particulières pour la réaliser ?
Pour réaliser cette mix-tape, j’ai mis plus d’un an à la boucler. En fait, la difficulté qui m’a le plus bloqué, c’était au niveau de la duplication. Mais bon, ça te sert toujours de leçon, car après, tu connaîtras les procédures à faire ou à ne pas faire.

Sinon, tu l’as enregistrée où ?
Là aussi, ça dépend des titres. Une bonne partie a été enregistrée au Laitage Studio à Rouen. Sinon, le reste, c’est un peu partout dans les home-studios que je connais. Sinon, au niveau du mastering, je suis passé par un studio.

Quels sont tes projets après la sortie de  » Curriculum Vitae  » ?
Normalement, j’enchaîne avec la préparation de mon album. Sinon, on travaille aussi sur le maxi du 974 mm et une mixtape en commun avec Egzotik (l’instigateur de West indies best tuff).

On dirait que la guéguerre entre divers clans Hip Hop, à l’instar de la rivalité qui oppose les rappeurs West Coast des rappeurs East Coast aux States, se retrouve aussi du côté du Hip Hop malgache. Qu’en penses-tu ?
Moi, pour te dire la vérité, je ne suis en guerre avec personne. Je suis peace, mais j’avoue que s’il y en a un qui parle mal sur moi ou sur mon crew, je serai obligé de répondre. Mais bon, à la base, je suis peace. Je suis pour l’unité dans le mouvement hip hop.

Et maintenant, la question qui tue : les mixtapes sont illégaux. Comment réagirais-tu si quelqu’un utilise un de tes instrus ou tes lyrics sans ton autorisation et qu’il vend ensuite la mixtape ?
Oui, c’est illégal car ce n’est pas déclaré. Sinon, si quelqu’un me reprend mes instrus, j’espère qu’il l’utilisera mieux que moi, c’est pas trop un problème. Mais s’il reprend mes textes, chose que je ne fais pas, je porte plainte car la SACEM est faite pour ça.

Pour finir, as-tu un message pour Kool Saina et ses internautes ?
Pour Kool Saina, je fais une big big dédicace et une longue vie car elle donne de bonnes informations à propos de la culture malgache. Pour les internautes, c’est de toujours mettre en avant ses origines et ses cultures car c’est important de savoir d’où l’on vient. Donc, même si on se trouve ailleurs que chez nous, il faut tout le temps avoir une pensée pour le pays.

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
da underground

sur lesy pata an rap gasy a!! fa zao fotsin ny ah e! ny rap tsy natao ho an bizna fa mapita hafatra donc tsy dacor @ lah za oe ny rap underground ts milay fa tsy mampiditra vola fa ny rap commercial anlah milay satria mampidibola!!!!!! ko ra ts vola daholo lesy ny fiainana

hip hop tena izy

don smokila! ra tsy nis an agrad & skaiz de ts nis nafantatr anlah fa carriera anlah zero! refa mande rery @zay agrad & skaiz de maty io gasyploit io! mis faran dahol lesy surtou navadin lah bizna ny rap

error: