VIDEO. Des paysans perdent leurs terres face à des groupes privés

Depuis une douzaine d’années, des hectares de terres agricoles, minières, touristiques ou habitables sont achetées par des groupes privés à Madagascar. Encouragées, voire orchestrées, par l’État, ces ventes hypothèquent l’avenir des paysans qui se retrouvent sans terre.

Parce qu’ils la bradent contre un sac de billets ou parce qu’ils n’ont pas de titre de propriété ni les moyens de défendre leurs droits ancestraux. Une situation qui n’est pas acceptable dans un pays où 92% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté. Reportage.

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Christian Bersano

Il se passe des choses similaire dans le Nord Ouest, avec un projet d’extraction de terre rares. Il faudra 7 tonnes de produits chimiques pour 1 tonne de matière extraite. Les nappes phréatiques vont être polluées en peu de temps, et toute la biodiversité est menacée.. à lire sur rfi.fr

Suiveur

KoolSaina en a parlé depuis le mois d’avril : http://www.koolsaina.com/terres-rares-tantalus-madagascar-ampasindava/

error: