VIDEO. Naina Andriantsitohaina est devenu le nouveau maire d’Antananarivo

  • 402
  •  
  •  
    402
    Shares


Fin du suspense… qui n’en était pas vraiment un. En effet, Naina Andriantsitohaina, candidat affilié à la plateforme IRK d’Andry Rajoelina, est devenu maire d’Antananarivo. Pour rappel, le Tribunal administratif a rejeté l’ensemble des recours pour fraude de son rival Ny Rina Randriamasinoro.

Parallèlement à cette élection, un collectif de magistrats du Tribunal administratif a publié un communiqué pour dénoncer « des pressions dans le traitement de ce contentieux électoral », des « irrégularités » et des « atteintes graves à l’indépendance de la Justice ». Reste à savoir si ce communiqué sera suivi d’effets et ce que le camp Marc Ravalomanana compte faire.

3 commentaires à propos de “VIDEO. Naina Andriantsitohaina est devenu le nouveau maire d’Antananarivo”

  1. Un communiqué ne fait de mal à personne et n’aura absolument aucune conséquence. On assiste là à la fin de Marc Ravalomanana et du TIM. Quand on est face à un adversaire qui triche, il faut préparer une défense autre que d’aller déposer des recours au tribunal, car on sait très bien que la valise de dollars a déjà été préparée pour le tribunal. Ravalomanana a manqué d’anticipation et de stratégie, il n’a pas su s’allier avec les bonnes personnes. S’il est trop bête, il va faire un recours au conseil d’Etat, mais on sait aussi que tout sera rejeté. Ensuite, il fera faire un communiqué pour dire que c’est de la triche, et ils vont rester au Magro jusqu’aux prochaines élections. Et Rajoelina prépare déjà sa réélection, toujours en fraudant. La seule solution, c’est l’armée légaliste, il faut les convaincre de renverser Rajoelina et d’organiser de vraies élections, mais Ravalomanana avec son « izahay tsy mpanongana » ne voudra pas. Dans ce cas, il faut accepter la fin de sa carrière politique et du TIM, et c’est ce qui est en train de se passer.

    • Vous avez malheureusement raison. C’est fini pour le TIM. La corruption a gagné. Ravalomanana a fait semblant de fermer les yeux sur cette corruption. C’était une erreur.

  2. Les TIM ont fini par lasser le vahoaka. A force de faire des annonces pour aller manifester et de reculer au dernier moment sans se battre dès que le préfet refuse…. Leo ny olona fa tsy sahy ny TIM alors qu’on a besoin d’un leader fort et pas des faibles. Là c’est foutu pour eux, le TIM est mort et enterré pour toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*