« Nous ne pouvons pas récupérer les îles éparses par la guerre »

Interrogé sur la question épineuse des Nosy Malagasy, Richard Randriamandrato, actuel ministre des Affaires étrangères, a été très franc. « Nous ne pouvons pas récupérer les îles éparses par la guerre, explique-t-il. Nous n’avons pas les moyens militaires comme la Russie pour débarquer sur ces îles ou pour s’en prendre à la France. »

Mais ses explications restent irrecevables pour l’opinion publique, d’autant plus que les Nations unies sont du côté de Madagascar. En outre, les militaires sont toujours déployés massivement dès qu’il y a une manifestation de consommateurs ou d’opposants. De quoi alimenter l’incompréhension de la population vis-à-vis de l’administration malgache sur les îles éparses. Qu’en pensez-vous ?

Les îles malgaches de l’Océan indien (anciennement îles éparses).
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Werawera

Des lavettes juste capables de museler l’opposition !

Hoct Ogone

Ils ne peuvent pas par la guerre, mais ils le peuvent par la voie diplomatique… Faut-il encore en avoir la volonté ! Mais c’est vrai que c’est compliquer de mordre la main de ceux qui donnent le pognon, encore plus lorsque l’on est citoyen du pays incriminé ! N’est-ce pas monsieur le Président ? 😛

Ne nous voilons pas la face. Madagascar est un pays insignifiant sur le plan économique et diplomatique, et ne parlons pas sur le plan militaire… L’accepter, c’est déjà avancer sur une voie qui fera grandir le pays. Cette idée de guerre illustre surtout un désir contrarié de domination et de grandeur qui titillent un bon nombre d’esprits chez nous. Malheureusement, ça a des ambitions de super-puissances, mais les capacités d’un crapaud.

Commençons déjà par être une nation digne de ce nom en réglant les problèmes qui minent le quotidien des malgaches, ça serait déjà un bon début.

Ps: J’aimerai que l’on fasse un test. Que l’on fasse un micro trottoir auprès de la population malagasy en leur présentant une carte de la zone océan-indien, sans légendes, et que l’on demande aux personnes interrogées de situer les îles Eparses sur la carte…

franck

le citoyen Français dont vous parlez pourrait même risquer de se voir déchu de sa nationalité française !

Steph

Ah bon ?? Moi j’y croyais avec nos 3 helico, 12 tanks et 600 généraux … contre 500 avions, un porte avion et quelques sous marins nucléaires ! On oublie les îles éparses alors ? Ou on change de ministre ?

Werawera

Il faut rappeler le général cowboy

Analyste

Halambahoaka n’a pas réussi par la diplomatie non plus. Il avait pourtant promis les îles éparses pour le 26 juin 2020. On a le champion des ratés en guise de prezida ! LOL

patriot

Pour des gens qui ne comprennent que l’appât du gain et l’usage de la force, c’est normal qu’ils ne trouvent pas d’options quand il s’agit de régler des affaires sans utiliser la force. Et le plus contradictoire dans l’histoire, ils dépensent beaucoup pour ne pas dire trop dans le domaine militaire. On ne parle même plus de la question de l’insécurité qui continue de croître

error: