Où sont passés les millions de dollars octroyés pour lutter contre la famine à Madagascar ?

Parfois, une seule image suffit pour faire passer un message et/ou une vision. Et bien qu’elle soit particulièrement choquante, cette photo d’une femme prise dans le sud de Madagascar cette semaine interpelle au plus haut point. Partagée par Dylan Thiry, un influenceur belge qui a participé à Koh Lanta, nous l’avons accompagnée du commentaire suivant : « Allez leur expliquer que le téléphérique, le stade de Mahamasina et le Colisée de la honte sont prioritaires. » Il n’en fallait pas moins pour que les réactions et les commentaires fusent de partout.

Avant tout, notre but n’est pas de critiquer vainement les actions gouvernementales, mais plutôt de continuer à alerter sur une situation d’urgence et elle est particulièrement grave. Une situation qui ne saurait attendre les résultats d’un colloque ou la construction d’un pipeline (c’est bien, mais c’est trop long). Les victimes du kere ont faim, là, maintenant, à la seconde où nous écrivons. Et sachant que des millions de dollars ont été octroyés par des institutions internationales pour leur venir en aide, il est inconcevable que ce genre de photo puisse encore exister aujourd’hui. A bon entendeur.

Une femme du sud de Madagascar victime de famine. Photo : Instagram / Dylan Thiry.
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
François

99% de l’argent est déjà dans les paradis fiscaux, le reste c’était pour organiser leur colloque (avec des factures gonflées évidemment).

Gasy

En Suisse où réside la famille présidentielle.

RANDRIA

C’est malheureux mais ces dirigeants de MERDE vont en pâtir un jour?
PROFITEZ EN BIEN ……

Analyste

Quelle horrible photo ! et ce n’est pas des millions, mais plus d’un milliard de dollars qui ont été donnés pour aider ces pauvres gens. A part quelques assiettes de riz par-ci par-là pour faire genre il travaille, l’argent a totalement disparu. Une enquête de Transparency International avait déjà dénoncé que la majorité des dons atterrissent dans des paradis fiscaux. Je ne sais pas comme Rajoelina et sa famille arrivent à vivre avec ça sur leur conscience. A leur place, je serais hanté toute ma vie avec ce genre d’image. J’espère que le karma existe et qu’ils paieront tous au centuple.

error: