La mise en place du permis biométrique serait une vaste escroquerie

  • 53
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    53
    Shares

Décidément, l’administration malgache manque cruellement d’efficacité. Selon un article paru dans le quotidien l’Express ce jour, un responsable du service des permis de conduire biométriques considère l’opération comme « une vaste escroquerie ».

Selon cette source, une fois scanné par l’appareil de contrôle, le QR code ne fonctionnerait même pas. D’après l’article, cela est dû à « une défaillance du prestataire, une société privée slovène, qui a fourni la technologie ». De plus, elle n’aurait pas encore fourni les appareils de contrôle aux agents de la circulation. On se demande bien s’il y a un pilote dans l’avion.

Source : L’Express de Madagascar et Midi Madagascar

Une réponse à “La mise en place du permis biométrique serait une vaste escroquerie”

  1. Vaste escroquerie, dites-vous ? Tout le monde l’a déjà pressenti au départ. On disait même qu’il y avait « partage » de bénéfices ou « écolage » quelque part.
    Faisons nous-mêmes le calcul.
    Pour Tanà, admettons qu’il y a actuellement 600 000 permis de conduire ( il y avait déjà le numéro 560 000 T en 2016 ). Admettons que 15 %, soit 90 000, ne veulent plus ou ne peuvent plus renouveler leur permis : décès, vieillesse, handicap physique, …etc… Le chiffre d’affaires est : 39 000 Ariary x 510 000 = 19,890 milliards d’Ariary.
    Pour les 5 autres anciennes provinces, admettons que le nombre net soit égal à celui de Tanà : 510 000 individus.
    Le chiffre d’affaires total est donc de 39,780 Milliards d’Ariary. Presque 40 milliards d’Ariary !!! Cela a donné le tournis aux responsables étatiques ! Pour moins que ça, on demandait un écolage :
    Il semble inconcevable que ce tout petit document sans code QR coûte autant. C’est impossible !
    Dans un pays démocratique, il y aurait eu enquête sérieuse menée par des Juges du genre Renaud Van Ruymbeke : tous les responsables seraient mis en examen et incarcérés + les permis seraient remplacés sans paiement d’un quelconque surplus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*