PHOTOS. Voici quelques photos du temps du Royaume de Madagascar

  • 730
  •  
  •  
    730
    Shares

Représentation du Roi Andrianampoinimerina (1787-1810). Il est le plus populaire des monarques de Madagascar, de par son oeuvre et sa sagesse. C’était un roi écologiste et conquérant, dont le désir était d’unifier l’île de Madagascar et de « faire de la mer la limite de son royaume » (Ny ranomasina no valamparihiko). A sa mort en 1810, son fils Radama Ier lui succède.

Radama Ier, Roi de Madagascar (1810-1828). Fils cadet d’Andrianampoinimerina, il cherche les moyens d’accomplir le testament de son père et continue les conquêtes pour unifier l’île. Son règne est aussi marqué par la modernisation technique du Royaume, l’alliance avec le Royaume Uni et l’abolition du commerce des esclaves.

Ranavalona Ière, Reine de Madagascar (1er août 1828 – 16 août 1861). Nièce d’Andrianampoinimerina, elle devient Reine de Madagascar après la mort de son mari, Radama Ier. Fervente nationaliste, elle combat l’influence du christianisme, dont les fidèles sont martyrisés. A son décès, son fils Radama II lui succède.

Radama II, Roi de Madagascar (16 août 1861 – 12 mai 1863). Il succède à sa mère Ranavalona Ière. Son règne très court est marqué par son impopularité. Le 12 mai 1863, il meurt étranglé. Sa veuve Rasoherina lui succède à la tête du Royaume.

Rasoherina ou Rasoherimanjaka, Reine de Madagascar (12 mai 1863 – 1er avril 1868). Photo prise par le Révérend W Ellis le 23 Septembre 1856. Cette photo a servi de modèle à Ramanakirahana pour faire le portrait de Ranavalona Ière. Sous la pression de Rainilaiarivony (caste Hova), son futur époux et Premier ministre, elle instaure la liberté de culte et ouvre la porte à l’expansion du christianisme.

Ranavalona II, Reine de Madagascar (2 avril 1868 – 13 juillet 1883) – Cousine de Rasoherina. Elle devient la première reine chrétienne de Madagascar, sous l’influence de la politique d’européanisation que mène son époux et Premier ministre Rainilaiarivony depuis 1863. En 1881, elle promulgue le Code des 305 articles. A sa mort en 1883, la princesse Razafindrahety lui succède sous le nom de Ranavalona III.

Ranavalona III, Reine de Madagascar (1883 – 1897). Son règne fut marqué par la résistance contre le colonisateur français, en renforçant notamment les relations commerciales et diplomatiques avec les États-Unis et la Grande-Bretagne. Mais en 1895, les troupes françaises lancent l’assaut contre Antananarivo et mettent fin à la monarchie. Au début, la Reine est autorisée à rester dans son palais. Elle y organise alors un mouvement de résistance populaire anti-français avec les Menalamba. La découverte du complot anti-français conduisent la France à exiler la reine à la Réunion en 1897. Puis, Ranavalona est transférée à Alger. Malgré ses demandes répétées, la Reine n’a jamais été autorisée à rentrer à Madagascar, sans doute pour éviter le retour de la monarchie et surtout pour éviter que les Malgaches retrouvent leurs repères culturels. Elle décèdera à Alger d’une embolie en 1917 à l’âge de 55 ans. D’abord enterrée à Alger, elle sera rapatriée 21 ans plus tard dans le tombeau royal du Rova d’Antananarivo.

La Reine Ranavalona III prononce un discours à Andohalo devant son peuple en 1895.
A l’intérieur du Rova de Manjakamiadana : la salle du trône.
Portraits de jeune princes dans le Rova de Manampisoa.
Le Rova Tranovola (palais d’argent). Il fut construit par ordre de Radama 1er par le charpentier créole Louis Gros en 1819.
Mahitsielafanjaka était la résidence du roi Andrianampoinimerina. Cet édifice à pièce unique de 4×6 mètres possède des murs en palissandre.
Les tombeaux royaux avec les « trano manara », élément identitaire de la Haute noblesse merina.

2 commentaires à propos de “PHOTOS. Voici quelques photos du temps du Royaume de Madagascar”

  1. Très belle histoire, tellement fantastique que, effectivement , il suffit de marcher dans Tananarive pour ressentir les bribes de cette âme monarchique.
    De Tananarive en passant par Antsirabé jusqu’à fiananrantso ,vous avez l’expression de croiser à tout bout de chemin , une reine où un roi tapi en l’individu en face.
    C’est quand même difficile d’aller visiter le palais aujourd’hui vide . N’est t-il pas possible de reconstruire l’histoire à travers ces archives ?
    les images informent mieux que le discours du guide ,que nous ne saurions négliger cependant.

  2. Une chose très importante : Andrianampoinimerina n’est pas celui sur cette photo. Ce sont les vazaha qui ont dit que c’est lui et des Malgaches ont répondu « oui ».
    Je crois que j’ai vu la vraie photo de ce grand Roi sur le site de l’Antenimieran’ny Andriana Merina ou sur celui du Miaradia ho an’ny Fiandrianan’ny Madagasikara ( ou quelque chose comme cela ).
    Merci de corriger car le site Kool Saina contribue à faire connaître et à faire valoir la culture malgache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*