Quand les guignols du gouvernement foutent le bordel

C’est quand même assez incroyable mais plus rien ne nous surprend face à la médiocrité du gouvernement actuel. En effet, l’annonce de la démission du Premier ministre le 8 avril dernier s’est déroulé de la façon la plus « bordélique » possible (il n’y a pas d’autres mots).

En résumé, le Secrétaire Général de la Présidence a d’abord commencé par annoncer la démission du Premier ministre, Ravelonarivo Jean, en lisant l’article premier du décret : « Est acceptée la démission présentée par le Premier ministre Ravelonarivo Jean, en son nom et au nom du gouvernement de la République ».

Sauf que… quelques heures plus tard, ce dernier dit n’avoir signé aucune lettre de démission ! Pire même, il dit avoir appris sa démission à la radio, comme tout le monde. Ce qui s’est passé est juste à la hauteur de la nullité totale et absolue des tenants du pouvoir actuel. Il est vraiment temps pour Madagascar de trouver un autre système, plus efficient, et de chasser des hautes sphères tous ces guignols qui se donnent en spectacle, sans jamais penser au développement du pays.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
babakoto

mahamenatra e!

error: