L’Union européenne épingle des candidats pour distribution d’argent

  • 391
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    391
    Shares

La MOE UE (Mission d’observation électorale de l’Union européenne) a sorti un rapport préliminaire sur le déroulement des élections présidentielles malgaches le 09 novembre 2018. Et des infractions ont été relevés pour certains candidats, notamment Rajoelina et Rajaonarimampianina. Ci-dessous un extrait. Le lien vers le rapport complet est en fin d’article.

« La MOE UE a constaté des infractions commises lors de meetings par des candidats, à l’instar de : l’utilisation de véhicules de l’Etat, la participation d’agents publics et membres de l’administration étatique aux évènements de campagne, la distribution d’argent parfois camouflée par un remboursement de frais de transport des partisans venus assister à la campagne.

Avez-vous confiance à la CENI

Résultats

Loading ... Loading ...

Des cas d’obligation de participer à la campagne d’un candidat ont également été relevés. A titre d’exemple, des gardes forestiers ont été obligés par leur chef hiérarchique à assister à la campagne électorale d’un candidat.

En outre, les candidats distribuent aussi des T-shirts, des casquettes, des drapeaux, des parapluies ou des paréos, ainsi que des motos pour les maires. La campagne a aussi été caractérisée par la présence massive des médias dans toutes les régions pour couvrir les meetings des trois candidats les plus actifs.

La distribution d’argent est observée lors de la campagne : du candidat Andry Rajoelina (n°13) à Antsiranana I, région Diana le 8 octobre ; à Sambava Centre, région Sava le 10 octobre, à Tolagnaro, région Anosy le 19 octobre, à Ampasimazava, Toamasina I, région Atsinanana le 21 octobre, à Fénérive-Est, région Analanjirofo le 23 octobre, Mahamasina, région Analamanga le 27 octobre, à Morondava Centre, région Menabe le 27 octobre, à Vangaindrano, région Atsimo-Atsinanana le 30 octobre ;

et du candidat Hery Rajaonarimampianina (n°12) à Analavory, région Itasy le 9 octobre, à Marovoay, région Boeny le 23 octobre, à Morondava, région Menabe le 24 octobre, à Sambava centre et Ambarimihambana, région Sava respectivement le 27 octobre et le 2 novembre.

D’autres candidats usent ce mode de manière moins régulière : le candidat Zafimahaleo Rasolofondraosolo (n°4) à Toamasina I, région Atsinanana le 28 octobre ; du candidat André Mailhol (n°34) à Sambava centre, région Sava le 2 novembre ; et du candidat Orlando Robimanana (n°35) à Farafangana, région Atsimo-Atsinanana le 30 octobre.

[…] Cet acte de distribution d’argent est observé lors de la campagne du candidat Hery Rajaonarimampianina (n°12) à Fort-Dauphin le 23 octobre où un ex-député a offert une enveloppe de 200.000 Ar à un chef fokontany, un autre a distribué de l’argent aux Tangalamena (les sages du village) le 1er novembre à Fanandrana, Tomasina II, région Atsinanana.

De même, lors de la campagne du candidat Andry Rajoelina (n°13) à Farafangana, région Atsimo-Atsinanana le 26 octobre, une somme de 12 millions d’Ariary a été offerte au roi local Tadatsy des Antefasy, et à Vangaindrano le 30 octobre, une somme de 6 millions d’Ariary au roi local Eliandre des Zafimananga…. »

Source : https://eeas.europa.eu/election-observation-missions/eom-madagascar-2018/

Télécharger le fichier pdf du rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*