VIDEO. Un reportage au coeur des sectes qui prolifèrent à Madagascar

  • 96
  •  
  •  
  •  
  •  
    96
    Shares

Traditionnellement, la religion pratiquée par les Malgaches est celle du culte des ancêtres et de la croyance en un Dieu unique, Zanahary, un Dieu sans sexe (genre « neutre »). Mais depuis quelques années, les sectes prolifèrent (et prospèrent) à Madagascar.

Tel un véritable business autour de l’espoir (et de la naïveté) de leur cible, certaines « églises » sont particulièrement dangereuses. Afin de faire le point, Kolo TV a réalisé un reportage sur le thème des sectes à Madagascar (vidéo ci-dessous). A voir et revoir…

2 commentaires à propos de “VIDEO. Un reportage au coeur des sectes qui prolifèrent à Madagascar”

  1. Vous dites que la religion pratiquée par les Malgaches est le culte des ancêtres. Qui vous a appris cela ? Les colonisateurs, bien sûr.
    Et les malgaches ont toujours avalé ce que disaient les colonisateurs armés de la religion chrétienne.
    Alors sachez que les malgaches ne pratiquaient pas le culte des ancêtres, en tant que religion. Ny Zanahary sy ny Razana constituent deux entités différentes, à ne pas prendre dans le sens des occidentaux.
    Enfin, sachez que les Malgaches connaissaient déjà la Trinité (dans leur vraie religion, cette fois-ci) bien avant l’arrivée du christianisme. Dieu Le Père s’appelle chez nous : Andriananahary ( le mot Andriamanitra – Andriana manitra fa tsy maimbo raha miamboho – a été inventé et donné aux étrangers qui voulaient implanter leur religion à Madagascar ), son Fils s’appelle Zanahary ( Zanak’ilay Mpahary ) et l’Esprit est le Fanahy ( Fanahy no Olona et non Fanahy no maha olona ). Nous ne sommes pas des Olona, mais des Olombelona.
    L’Histoire est à réécrire. Heureusement que des gens s’y attèlent déjà. Au grand dam des soi-disant historiens des colonisateurs et néo-colonisateurs.

    • Le culte des ancêtres est considéré comme une religion. Après, tout dépend de ce qu’on met derrière le mot « religion ». Quant à la colonisation, je n’ai pas connu cette période (bien trop jeune). 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*