VIDEO. « Je suis obligé de faire travailler mes enfants »

  • 147
  •  
  •  
  • 0
  •  
  •  
    147
    Shares

A Madagascar, dans la carrière de Belobaka, plus de 180 enfants sont soumis à ce qui est reconnu comme l’une des « pires formes de travail » : casser des pierres à longueur de journée.

Un papa nous explique qu’il n’a pas d’autre alternative pour faire vivre sa famille alors même qu’il préfèrerait envoyer ses enfants à l’école. Une spécialiste de l’UNICEF nous détaille le problème et les solutions apportées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*