Une Malgache à la tête d’un réseau de prostitution à Mayotte

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share

Il y a deux ans, nous vous avions parlé du scandale des femmes malgaches vendues en Chine à des handicapés pour une somme d’environ 7000 euros. Une femme originaire de la Grande île était à la tête de ce trafic. Cette année, une autre femme malgache âgée de 35 ans a été confondue par la justice française pour des faits similaires. D’après nos informations, elle serait le cerveau d’un réseau de prostitution de femmes envoyées depuis Madagascar vers Mayotte. Selon Les Nouvelles, les prostituées offriraient leur service pour un montant compris entre 50 et 100 euros.

Le trafic avait été démantelé suite à l’interception d’un voilier que la proxénète louait à son beau-frère. A bord de l’embarcation, les policiers avaient découvert quatre femmes dont une mineure de 16 ans. Verdict : l’accusée a été condamnée à porter un bracelet électronique puis placée sous contrôle judiciaire. Des sanctions beaucoup plus lourdes seraient sans doute plus efficaces pour éviter la récidive, et surtout, d’en inspirer certain(e)s !

9 commentaires à propos de “Une Malgache à la tête d’un réseau de prostitution à Mayotte”

  1. Ben c’est mieux de faire sa que de voler non ? Puis c’est incroyable comment ces jeunes dames femmes filles réalisé un secret travail sur bcp d’hommes sans partenaires. Elle devrais même être payer par la sécurité social pour palier à bcp de problème. Ces hommes qui n’ont pas de quoi ce soulager s’il y a pas sa ils finirons par faire les cons … Donc les prostitués palier à sa …
    Des femmes que bcp devrait respectaient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*