SCANDALE. Une exploitation minière chinoise menace de détruire un village

Pour ceux qui ne le savent pas encore, un grand projet minier, dénommé projet Soamahamanina, vient de démarrer à Madagascar. Exploité par la société chinoise Jiuxing Mines S.A.R.L., ce dernier ne fait pas l’unanimité et crée un véritable scandale. Localisée dans la région Itasy, l’entreprise aurait obtenu un permis d’exploitation pour le béryl, l’or et d’autres pierres précieuses par le Ministère auprès de la présidence en charge des Mines et du pétrole, pour environ 6000 hectares de terrain pendant une durée de 40 ans.

Problèmes : parmi ces 6000 hectares, il existe des terrains titrés sur lesquels se trouvent des habitations, des cultures et même des tombeaux ! En guise de compensation, les propriétaires expropriés se seraient vus proposer quelques bouteilles d’huile, des sacs de riz et des bicyclettes. Un véritable affront et une déconsidération incroyable lorsque l’on sait à quel point les Malgaches sont attachés à la terre de leurs ancêtres.

Et le scandale ne s’arrête pas là : d’une part, ce projet de grande envergure était censé créer des emplois au niveau local. Or, il n’en est rien. D’autre part, son impact sur l’environnement s’avère particulièrement dévastateur : en effet, cette partie de l’île abrite les forêts de tapias, des arbres uniques au monde qui n’existent nulle part ailleurs. Le désastre est d’autant plus important que les tapias ne sont pas cultivables mais se reproduisent naturellement. C’est également dans ces forêts que vivent les landy be, les vers à soie qui servent à la fabrication de la soie malgache et à la naissance de l’un des plus grand papillons au monde.

Des tentatives de rébellion pour contrer ce projet ravageur ont été menées par la population locale. En vain. Le web tente également de se mobiliser mais le mouvement reste encore très timide : à l’heure où nous écrivons, une pétition sur change.org peine à décoller et n’a recueilli « que » 92 signatures.

Témoignage d’une habitante de Soamahamanina

S’abonner
Notification pour
guest

15 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marilyn Lewis

Comme les Moyen Ages.

Hagenblich Hebieso

qui laisse faire ça, qui donne donc des autorisations ?…….;

Bernard Boisgard

Que peut-on faire quand le gouvernement est complice des chinois ?

Andry Rakoto

merci koolsaina. Pas beaucoup qui ose en parler! ils mettent la pression. Dictature danger!!!!!

Bernard Boisgard

Oui, Hery le mafieux impose sa dictature

Hagenblich Hebieso

il suit l exemple de pleins d autres pays, ils veulent nous mettre a plat, completement a la ruine, et nous esclavagiser

Tony Ratix

plus rien ne va dans ce pays 🙁

Volana Ranaivoarivelo

Aleo tsmiteny tson e ! Maty maty fona sika ! Basy no iadivana ! Isika vahoaka fona no victimes !

Mainty Maintyman

Faudra les foutre dehors ses chinois qui volent et détruisent le pays !

Thierson Bertrand

Ces chinois pensent qu’ils vont réguler leur boom démographique avec les richesses de Madagascar? Franchement que les soit-disant autorités de ce pays fassent preuve d’un peu de compassion pour leur pays, je ne veux pas dire patriotisme

Hagenblich Hebieso

merci pour l explication du lacrymo j avais vu une photo ce matin sans pouvoir comprendre

Volana Ranaivoarivelo

Bein ! C triste ! Quand l’Etat n ‘a plus rien a perdre , il se foute de tt le monde !

Hagenblich Hebieso

encore plus triste c est qu a mada l ‘etat a tout a gagné si il veut ! or pierre plantes medicinales vanille kola dzamal lemuriens tortue baleines et j en oublie !

Rajoharison Jemisa

en 1930 : … toto demande « grand -père, grand -père… il y un vazaha qui travaille dans la rivière … et il a emmené beaucoup d’esclave avec lui ».
grand -père répond : hein? où ça?
toto : près de la grande montagne!
grand -père : ah bon! il recherche de l’or!
en 2007 : ndriana dit à sa mère : « Maman, il y a beaucoup de gens sur la place du marché … »
Maman: Quoi? pourquoi?
ndriana : euh, je ne sait pas!
Maman: ça doit être cette histoire de recherche d’or, ils veulent essayer un nouvel appareil pour chercher de l’or…
en 2016: koto arrive tout essouflé … « Papa, il y a beaucoup de camions sur la colline en face

Etienne Chanmoy

Il ne faut pas se laisser faire les gars ! Courage les amis.

error: