VIDEO. La conversation d’Andry Rajoelina avec les femmes malgaches au Koweït

L’année dernière, 80 femmes malgaches parties travailler au Koweït avaient lancé un appel au secours pour pouvoir être rapatriées à Madagascar. Réduites à l’état d’es*clavage, elles avaient été privées de leur passeport. Aujourd’hui, il reste encore 58 femmes malgaches coincées dans ce pays.

Andry Rajoelina a pris contact avec elles via Skype pour essayer de trouver une solution (voir vidéo en fin d’article). Au-delà de ce geste, il faudrait aussi penser à renforcer la prévention, voire interdire cette destination. Et enfin, prendre des mesures pour développer rapidement l’économie locale : si Madagascar se développe, aucune femme ne cherchera à partir à l’étranger pour y gagner de l’argent.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guitou

J’espère que Madagascar pourra sortir de la corruption, qu’elle saura protéger sa faune et flore qui est unique au monde et ne plus vendre les richesses minières sans un vrai contrôle et un engagement vis-à-vis de l’environnement et du respect des malgaches.

error: