VIDEO. La conversation d’Andry Rajoelina avec les femmes malgaches au Koweït

  • 217
  •  
  •  
    217
    Shares

L’année dernière, 80 femmes malgaches parties travailler au Koweït avaient lancé un appel au secours pour pouvoir être rapatriées à Madagascar. Réduites à l’état d’esclavage, elles avaient été privées de leur passeport. Aujourd’hui, il reste encore 58 femmes malgaches coincées dans ce pays.

Le président Andry Rajoelina a pris contact avec elles via Skype pour essayer de trouver une solution (voir vidéo en fin d’article). Au-delà de ce geste, il faudrait aussi penser à renforcer la prévention, voire interdire cette destination. Et enfin, prendre des mesures pour développer rapidement l’économie locale : si Madagascar se développe, aucune femme ne cherchera à partir à l’étranger pour y gagner de l’argent.

Hampodiana ireo vehivavy malagasy te hody an-tanindrazana atsy Koweït

Roa volana izay no nandraisako ny fitantanana ny firenena. Fanamby napetrako ny hitsinjo hatrany ny mpiray tanindrazana, hiaro ny tombotsoan’ny Malagasy na aiza na aiza no misy azy ireo ! Nanao antso avo ireo vehivavy malagasy miisa 58 marary, mijaly, tsy manana taratasy ary tsy manana saran-dàlana hodiana avy any Koweït. Koa dia raisiko ny fanapahankevitra ny hampody azy ireo ary tsy hamela intsony ny malagasy ho voageja any antanin’olona na dia hoe mitady ravinahitra aza izy ireo. Efa nataoko ny velirano fa hitsinjo ny mpiray tanindrazana aho ary hijoro hatrany hanavotra an’i Madagasikara mba ho reharehan’ny Malagasy sy aty Afrika isika.
Andry Rajoelina

Publiée par Andry Rajoelina sur Mardi 19 mars 2019

Une réponse à “VIDEO. La conversation d’Andry Rajoelina avec les femmes malgaches au Koweït”

  1. J’espère que Madagascar pourra sortir de la corruption, qu’elle saura protéger sa faune et flore qui est unique au monde et ne plus vendre les richesses minières sans un vrai contrôle et un engagement vis-à-vis de l’environnement et du respect des malgaches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*