VIDEO. Un journaliste politique perquisitionné pour soupçons de détention d’armes

Harifidy Ramanandraibe, journaliste et analyste politique de la radio i-BC, raconte dans une vidéo avoir fait l’objet d’une perquisition très tôt chez lui, ce lundi 13 janvier vers 5 heures du matin. Selon lui, le régime en place l’accuse de détenir des armes de manière illégale. Mais après avoir effectué des fouilles pendant une heure, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé.

Le journaliste a alors été emmené à la Brigade criminelle pour être auditionné. Puis il a été relâché, sans savoir ce qu’il en sera de la suite de la procédure. Interrogé par ses confrères de la télévision i-BC, Harifidy Ramanandraibe pense que cet acte était une tentative d’intimidation contre lui. Mais il aussi confié qu’il ne va « ni se taire, ni s’autocensurer ». Qu’en pensez-vous ?

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

J’en pense que Rajoelina ne supporte pas la critique et veut faire taire les journalistes.

error: