VIDEO. Des ouvriers du stade Barea dénoncent des conditions de travail déplorables

  • 138
  •  
  •  
    138
    Shares

Le stade de Mahamasina, rebaptisé stade Barea en hommage aux footballeurs malgaches, est actuellement en travaux. Ceux-ci devaient être achevés le 26 juin 2020 mais la pandémie de Covid-19 n’a pas permis de respecter le planning initial. La mission a été confiée par le gouvernement à des Chinois venus spécialement de Chine. Des ouvriers malgaches recrutés sur place font également partie de l’équipe.

Mais selon certains témoignages recueillis par la télévision MBS, leurs conditions de travail sont déplorables. « Nous avons demandé à pouvoir rentrer chez nous chaque soir mais on nous a menacé de nous faire virer, raconte un employé. Cela fait 5 mois que nous dormons ici. C’est sale, il y a des moustiques qui piquent, le ciment est froid. De plus, nous devons préparer nos repas près du WC. »

L’ouvrier dénonce également des heures supplémentaires non payées et une obligation de travailler le dimanche, contrairement à ce qui était convenu dans leur contrat de travail initial. Pour rappel, des employés s’étaient déjà plaints de mauvais traitements dès le mois de mai.

Lire aussi : Des employés malgaches du stade Barea se plaignent des Chinois

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
libertad

vous attendez quoi de la part du DJ franchement? quand il a décidé de démolir le stade municipal qui logiquement appartient a la mairie, vous pensez que ça fesait parti d’un programme de développement durable? non, il a simplement décidé de reconstruire le stade juste par coup de tête, juste par caprice et hop, on va chercher les millions de dollars pour le construire. Le DJ il fait presque tout par coup de tête, aucune vision sérieuse sur l’avenir, tiens, hop il veut construire son colisée dans l’enceinte du palais, il le fait même en période de crise de coronavirus. du coup ce n’est pas étonnant si des gens travaillent dans des conditions déplorables, le DJ il veut faire construire n’importe quoi alors qu’il n’y a aucun programme ni organisation sérieuse

Analyste

Je suis d’accord avec vous mais par contre, là les mauvais traitements n’ont rien à voir avec le Dj mais avec les employeurs chinois qui ont oublié que les salariés malagasy aussi ont des droits. Là c’est plutôt l’inspecteur du travail qui devrait être alerté et organiser une descente.

libertad

oh que si le DJ il a intérêt a voir de près cette affaire, c’est par pur caprice de sa part si le stade a été démoli et sensé être reconstruit alors qu’on est en pleine crise. Si le stade barea venait a être terminée, c’est le DJ lui même qui sera le premier a s’auto-féliciter d’avoir construit une telle chôse.

error: