Un Malgache lutte contre le trafic de bois de rose et finit en prison

Depuis le coup d’état de Andry Rajoelina contre Marc Ravalomanana en 2009, Madagascar traverse une situation particulièrement instable et favorable aux trafics en tout genre (bois de rose, drogue, tortues). Pour blanchir l’argent, les trafiquants utiliseraient, entre autres, le commerce de vanille. Afin d’exiger l’arrêt de ce trafic, les exploitants de vanille se sont rassemblés à la mi-septembre à Maroantsetra, dans le nord-est de l’île.

C’est dans ce contexte que Clovis Razafimalala, un militant écologiste, a été emprisonné. Accusé d’avoir provoqué plusieurs incendies de bâtiments publics, il a été convoqué au bureau du district et a aussitôt été emprisonné. Une pétition demande sa libération immédiate et rassemble près de 62000 signatures à ce jour. Si vous êtes sensible à cette cause, n’hésitez pas à la signer et la partager.

(© Anonymous - Montage Rettet den Regendwald - CC BY-SA 3.0)
© Anonymous – Montage Rettet den Regendwald – CC BY-SA 3.0

Vos réactions

commentaires

4 commentaires à propos de “Un Malgache lutte contre le trafic de bois de rose et finit en prison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*