Selon le Parisien, le suicide est l’hypothèse privilégiée de la mort d’Andotiana

  • 882
  •  
  •  
  •  
  •  
    882
    Shares

Ce matin, la nouvelle de la mort d’Andotiana a énormément attristé la communauté malgache. Nous en savions très peu sur les circonstances exactes de sa mort. Cependant, certaines informations ont été révélées par le journal Le Parisien aujourd’hui.

Explication sur le décalage entre la découverte de son corps et la notification à la famille : « Le corps de la jeune étudiante […] malgache a été retrouvé dans la Seine à Bougival le 4 février dernier. Son père et son beau-père, venus de Madagascar le 31 janvier, n’ont appris la nouvelle que ce mercredi en fin d’après-midi. Il a en effet fallu dix jours aux enquêteurs pour confirmer son identité », peut-on lire dans le journal Le Parisien.

Explication sur les circonstances de sa mort toujours selon Le Parisien : « L’autopsie a conclu à une mort par noyade. Le suicide est l’hypothèse privilégiée de la brigade de recherche des personnes disparues, en charge de l’enquête. Le journal intime retrouvé dans sa chambre laisse penser que la jeune étudiante était déprimée. Une bouteille de tequila à moitié vide avait par ailleurs été découverte chez elle. Les parents d’Andotiana, qui ont du mal à croire à cette thèse, souhaitent avoir accès au journal de leur fille. »

L’article du Parisien nous apprend aussi que la jeune femme avait obtenu son bac à l’âge de 13 ans. Décrite comme « fragile et peureuse » par son beau-père, elle était venue en France en 2016 pour ses études et n’avait pas revu sa famille depuis. Mais elle restait régulièrement en contact avec eux ainsi qu’avec son petit ami, resté à Madagascar.

Source : Le Parisien

11 commentaires à propos de “Selon le Parisien, le suicide est l’hypothèse privilégiée de la mort d’Andotiana”

  1. je crois au suicide, qu’est-ce que Ando est allée faire toute seule la nuit, après avoir bu 75 cl de tequila toute seule? si elle était déprimée, c’est possible qu’elle ait pensé à se suicider, et si elle était ivre, c’était peut-être pour avoir le courage de sauter dans la rivière? l’autopsie dit qu’elle est morte par noyade, ils disent pas s’il y a eu viol et lutte, mais on peut voir tout ça avec la police scientifique et voir s’il y a un autre ADN sur elle

    • Je crois au suicide ; elle travaillait, faisait des études, peut être aussi des soucis au boulot, elle était très isolée et devait être très déprimée de plus étant fille unique sa famille et son petit ami devaient énormément lui manquer ; Il lui aurait fallu un soutien psychologique, certaines personnes n’arrivent pas toujours à faire face aux exigences de la vie actuelle. toutes mes condoléances face à cette épreuve

  2. Étant moi même étudiant, pour moi il est plus que probable que ce soit un suicide.La vie est très difficile en France, surtout les premières années. Le pays te manque,la famille,la nourriture et en plus il faut courrir après les études et le boulot.Il n’y a aucune association d’étudiant malgache pour d’accompagner et de soutenir,chacun pour soit. Et C’est encore plus difficile si tu rate tes études car tu n’a pas envie de décevoir la famille au pays et en même temps tu ne peux te concentrer entièrement sur tes études à cause du boulot et des soucis du quotidien.Repose en paix jeune fille.

  3. À mon avis, il faudrait aussi réinterroger le petit ami pour savoir s’il n’y a vraiment pas eu de dispute cette nuit-là quand même. S’il y a eu quelque chose, il faut qu’il soit honnête et qu’il raconte ce qui s’est passé. Peut-être que Ando s’est disputé avec son petit ami ensuite elle a bu du tequila et elle est partie se suicider ???? Je ne sais pas, c’est juste une hypothèse.

    • Je crois aussi à son suicide. On sait pas ce qui se passe dans la vie des gens, souvent les gens cachent leur problème. Certains même sont en dépression et personne de leur entourage n’est au courant parce que la personne fait semblant de sourire.

  4. Je ne crois pas MAIS PAS DU TOUT au suicide.
    C’est une malgache, qui a grandi à Madagascar mais pas une malgache/française (« +bounty+ : extérieur malgache mais intérieur français  » née en France donc plutôt de « conception » française quant à la manière de vivre … française: qui se « plaint/ penser au suicide » à la moindre truc ).
    C’est une fille forte qui a pu surmonter des obstacles pour avoir pu avoir son bac à 13 ans et avoir pu venir en France pour poursuivre ses études. Ce ne sont pas des « moindres trucs à la française » qui vont la « déprimer » et l’amener au suicide. (absurde)
    D’ailleurs la famille a confirmé qu’il n’y a aucune trace de Andotiana sur la fameuse bouteille / verre de tequila …
    Que ton âme repose en paix Andotiana, mandrampihaona.
    I Tes 4.14  » Fa raha inoantsika fa efa maty Jesoa sady efa nitsangana indray, dia toy izany koa no hitondran’Andriamanitra izay efa nodi-mandry tao amin’i Jesoa hiaraka aminy »
    « Car si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts ».(Extrait lu sur le faire-part de Ando)

    • Rien qu’à vous lire, ça m’étonne pas que cette fille se suicider. Vous avez vu la pression que vous lui avez mis sur ses épaules ?

  5. tsy kolotsaina gasy zany hamono tena zany.
    « raha maty aho matesa rahavana » hoy ny ohabolana gasy.
    zavatra hafa io. Mety fialonana satria kely mahay izy ary hanana avenir mamiratra.

  6. Sa famille n’accepte pas le suicide parce que ça fait honte pour eux, mais tout dans cette histoire ramène au suicide. Sa famille devrait accepter son choix quand même et s’ils ont des preuves de la police qui prouve que c’est pas un suicide, alors qu’ils disent c’est quoi les preuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*