Combien gagne un footballeur professionnel malgache en France ?

Avec l’Euro 2016 qui se déroule actuellement en France, le football a le vent en poupe, y compris chez les enfants, comme Micky Benera, le jeune Malgache de 8 ans qui évolue au PSG. Il est de notoriété publique que les grands joueurs comme Zlatan, Neymar ou encore Messi gagnent des millions d’euros d’euros par an, mais personne ne sait ce qu’un joueur professionnel moins médiatique peut toucher dans un club plus modeste.

Pour en savoir plus, le quotidien français Le Monde a interviewé Andriatsima Faneva, un footballeur d’origine malgache qui évolue en France. Dans son édition du 07 juin 2016, ce dernier brise le tabou et parle de son salaire sans langue de bois. En résumé, voici ce qu’on peut en retenir :

2004-2007 :
– USCA Foot (Madagascar) : « On me remboursait seulement les frais de transport » ;
– Club Faucon Flacq Centre (Ile Maurice) : « Je gagnais un peu plus de 100 euros par mois ».

2007-2009 :
– FC Nantes (Ligue 2) : « C’est grâce à un de mes contacts là-bas [à la Réunion] que j’ai pu faire un essai à Nantes, alors en Ligue 2, puis y signer mon premier contrat professionnel, d’un an, à 2 400 euros bruts par mois, en juin 2007. Il y avait aussi des primes de 110 euros avec l’équipe réserve. Et quand j’ai joué avec l’équipe A, je me rappelle d’une prime de 1 000 euros après une victoire à Sedan en Coupe de la Ligue » ;
– AS Cannes : « J’ai été prêté à Cannes (National) et Nantes a prolongé mon contrat de deux ans. Je suis passé à 10 000 euros bruts et on m’a prêté à Boulogne-sur-Mer. […] Et comme le club est monté en Ligue 1, j’ai touché une prime de 25 000 euros ».

2009-2012 :
– Amiens SC : « A Amiens, j’avais 6 000 euros bruts par mois. J’ignorais que les impôts étaient si élevés en France ! J’ai reçu une facture de 13 000 euros, correspondant à mon salaire à Boulogne » ;
– AS Beauvais Oise : « Je suis parti à Beauvais, en National, où je gagnais encore moins : 4 200 euros bruts par mois, et des primes de victoire de 500 euros ».

2012-2016 :
– US Créteil-Lusitanos : « Mon premier contrat était le même qu’à Beauvais : 4 200 euros par mois, plus les primes. Créteil était en National. […] Mais comme Créteil est monté en Ligue 2, mon contrat est passé à 7 000 euros bruts par mois, plus les primes, en 2013-2014. En 2014, les dirigeants m’ont renouvelé mon contrat, avec un salaire revu à la hausse, que je ne peux pas vous divulguer, mais qui est relativement correct ».

Aux dernières nouvelles, Faneva évolue actuellement au sein de FC Sochaux. Quant à l’avenir, il pense « jouer encore trois ou quatre ans ». Et de conclure en cassant certains clichés : « Beaucoup de gens croient que tous les footballeurs professionnels sont millionnaires. En Ligue 2, les salaires vont de 3000 à 14 000-15 000 euros par mois, sauf pour certains gros clubs qui peuvent donner 25 000 ou 30 000 euros.

Moi, je ne touche pas autant, loin de là. Comme j’ai un bac électrotechnique et que je suis bricoleur, j’envisage de créer une entreprise. Ou être chauffeur VTC. Ma femme va bientôt travailler. Une chose est certaine, je resterai en France pour que mes enfants reçoivent une meilleure éducation. Investir à Madagascar ? Ce n’est pas à l’ordre du jour ».

Source : Le Monde

S’abonner
Notification pour
guest
20 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tony Ratix

il est riche!

Roberto Robster Robert

Aux contraire !!!!

Tony Ratix

moi je trouve qu’il gagne bien sa vie

Roberto Robster Robert

Tony Ratix justement il le dis à la fin qu’il gagne pas des millions contrairement à ce que les gens pense je le suis depuis il est pas pauvre mais pas riche il y a des joueurs dans sa division qui qui touche 60000€ sans prime de match par mois lui il montre qui se bat encore

DjAndry Gasymix

moi je serai bien content meme si je gagne que la moitié de ce qu’il gagne 😀

Roberto Robster Robert

Avec les clichés qu’ont pense qu’un Gasy ne peut faire de la compétition en Europe il a prouver avec son petit salaire par rapport à d’autre professionnel européen

Roberto Robster Robert

Qui pouvait y arriver

Tony Ratix

t’as raison mais par rapport à un salaire normal, il gagne quand meme mieux que la plupart d’entre nous

Roberto Robster Robert

Tony Ratix c sur

DjAndry Gasymix

ra avadika ariary tena goavana be

pfff

il veut pas investir à mada? qu’il aille se faire foutre ce connard!

Tahina

Pourquoi investir dans un pays où on fait tout pour te compliquer ton investissement?
Du moment que la situation économique et sociale de notre pays n’est pas stable, je ne conseille à PERSONNE d’investir ici!
Et c’est quoi ces manières d’insulter gratuitement les gens? De plus, Faneva a juste dit que « CE N’EST PAS A L’ORDRE DU JOUR »! Il n’a jamais dit qu’il ne le ferait jamais!
Enlève tes oeillères mon pauvre, j’ai honte d’avoir un compatriote comme toi!

Andry

Toi aussi, reste là où tu es. Tout l’monde a ce choix, si tu veux savoir. Il a le sien.

Thomas Delblond

Si tout le monde était payé comme Pelé, Zidane ou Henry. Il n’aurait sûrement pas d’histoire à raconter ce jeune homme. Heureusement qu’il a la tète sur les épaules, pour réfléchir sur ce qu’il fera après son éphémère carrière de footballeur..

Mahery

woawww, il a gagné plus du salaire brut d1 ministre malagasy…..

Moussa

Oui, mais ce qu’il gagne, c’est le prix d’une paire de chaussures d’un joueur du psg. Sachez que touts les joueurs venant du continent africain, ils touchent des salaires minables par apport aux joueurs occidentaux, beaucoup de clubs en profitent.

Tony Ratix

c’est son côté malgache (y)

rabenarivo

lôool,il pourrait investir dans notre pays apres le mandat d notre president de la republique et apres la mort d ahmad

Randriamiaranirina

il a tout a fait le droit de ne pas s’investir à Madagascar vu que la situation sur place n’est pas favorable pour faire des affaires.puis c’est son argent il fait ce que bon lui semble .pour les haineux les insultes gratis grave toetsaina gasy!

réflexion

Il est loin d’être riche (loin de là) et en tenant en compte d’une carrière dans le football qui ne dure pas tant que ça (il est déjà à la limite de la retraite), il aura un grand besoin de se recycler. Je trouve qu’il est modeste et a les pieds sur terre. Envisager une carrière en tant que chauffeur VTC, ça prouve un certain réalisme. J’espère qu’il a pu économiser suffisamment pour pouvoir vivre pendant la transition.

Pour ce qui est de l’investissement à Madagascar, je pense que beaucoup d’entre nous sont un peu hypocrites. Pourquoi croire qu’il va investir à Madagascar quand beaucoup d’expats Malagasy (qui gagnent mieux leur vie) ne le font pas et on n’en parle pas nécessairement. D’ailleurs, je doute qu’avec sa carrière il a pu économiser un montant conséquent pour pouvoir investir.

Beaucoup de parents à ce stade de la vie ont comme priorité la réussite des enfants et sa vision s’inscrit dans ce sens.

error: