Lisez la lettre de Macron à Rajoelina à l’occasion de la fête nationale malgache

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comme tous les ans, le président français adresse une lettre à son homologue malgache à l’occasion du 26 juin, date de la fête nationale pour célébrer le retour à l’indépendance de la Grande île. La lettre a été publiée aujourd’hui, lundi 24 juin. Nous vous mettons l’intégralité du communiqué ci-après. La situation des îles malgaches de l’Océan indien (îles éparses) y est brièvement évoquée (évidemment, le mot « restitution » n’est jamais utilisé).

« Monsieur le Président,

À l’occasion de la Fête nationale de la République de Madagascar, j’ai le plaisir de vous adresser, à vous-même ainsi qu’au peuple malgache, mes plus sincères félicitations.

Je garde un excellent souvenir de notre rencontre, le mois dernier, lors de votre première visite officielle en France depuis votre élection. Notre entretien a été l’occasion de confirmer notre volonté commune de renforcer et de dynamiser la relation privilégiée qui unit la France et Madagascar.

Les chantiers entrepris par votre gouvernement en matière de gouvernance, de lutte contre l’insécurité et contre la corruption sont des signaux positifs envoyés au peuple malgache, aux partenaires de la Grande Île et aux investisseurs étrangers. De nouvelles perspectives s’ouvrent pour Madagascar et je vous confirme l’entière disponibilité de la France à vous accompagner, notamment à travers la feuille de route franco-malgache que nous élaborerons ensemble.

La solidité de notre relation bilatérale est aussi essentielle pour relever les défis communs auxquels nous sommes confrontés dans l’océan Indien, tels que la sécurité maritime et la lutte contre le changement climatique.

En vous renouvelant mes sincères félicitations, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma très haute considération.

Emmanuel MACRON »

Source : Ambassade de France à Madagascar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*