Des dahalo coupent les mains des passagers de deux taxi-brousses

Ce qui s’est passé sur la RN4 (Route nationale) dépasse l’entendement. Selon l’Express de Madagascar dans son édition du 21 juin, huit bandits de grand chemin en sont venus à couper les mains de six voyageurs à Maevatanàna.

Les taxi-brousses venaient d’Ambanja et se dirigeaient vers Antananarivo lorsqu’ils ont été arrêtés par des troncs d’arbre placés par les dahalo sur la chaussée (une pratique courante chez les coupeurs de route).

Alertés par d’autres automobilistes qui ont vu la scène de loin, les gendarmes ont vite rappliqué mais les bandits ont eu le temps de s’enfuir. Dans de tels cas extrêmes, on aimerait que la peine de mort s’applique pour éviter que des pratiques aussi barbares ne deviennent une norme !

Source : L’Express de Madagascar

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Wangrin

Le lent plongeon de Madagascar dans le chaos et la barbarie s’accélère. Les élections approchent, profitez en pour virez la clique des affairistes corrompus et corrupteurs, sinon tout finira dans un bain de sang… La population est à bout.

Nadia

La peine de mort oui. De toute façon, c’est dejà appliqué par le peuple avec le fitsarambahoaka.

domi bara

Tant que l’Etat est considéré comme « vazaha » c’est à dire « étranger » dans les campagnes malgaches ces tristes nouvelles risquent de perdurer.

Vous trouverez ici un état des lieux « chronique dahalo » :

https://sites.google.com/site/barademadagascar/histoire/enseignement/chronique-dahalo

Et au sujet des élections, je vous invite à méditer sur cet article :

http://www.malagasyclubdefrance.com/cessons-de-pleurer-apres-chaque-election-a-madagascar/

Veloma

error: