SCANDALE. Quand les faux diplômes pullulent dans la fonction publique

Quand des fonctionnaires utilisent des diplômes falsifiés pour se faire reclasser, c’est que rien ne va plus et qu’il n’y a plus de limites. En effet, depuis le début de l’année, le ministère de la Fonction publique a décidé de faire la chasse aux faux diplômes et en a dénombré… une bonne centaine ! Parmi les plus prisés, le diplôme de Licence, de Master 1 et de Master 2.

Depuis, une vingtaine de fonctionnaires ont été licenciés. Par ailleurs, ils doivent rembourser l’écart de salaire qu’ils ont obtenu avec le diplôme bidon et sont susceptibles d’être poursuivis pénalement pour faux et usage de faux. Les établissements qui délivrent ces faux diplômes risquent également une sanction.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: