Une foule en colère réclame une justice populaire et libère 120 prisonniers

Ce fait insolite s’est passé avant-hier dans la province de Fianarantsoa. Selon RFI, environ 600 villageois ont parcouru 50 kilomètres pour se rendre dans la prison d’Ikongo afin de se faire justice eux-mêmes contre un meurtrier incarcéré.

Manque de pot, celui-ci a été transféré dans une autre prison, au sud de Madagascar. Complètement débordés, les agents pénitentiaires n’ont rien pu faire et 120 détenus en ont profité pour s’évader. Une preuve de plus de l’inefficacité du système judiciaire malgache et du ras-le-bol du peuple.

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fara

Scénario éculé des émeutes « spontanées »gasy (surtout dans les find fond des trous perdus) : mettez en scène un député-grande gueule, se disant PRINCE DU COIN, étant presque le seul à avoir fait des études parmi les Tanala, qui est en même temps commissaire de police (il s’est illustré dans les trafics d’or à l’aéroport d’Ivato durant toute sa carrière avant d’entrer en politique depuis la transition) QUI JOUE LE RÔLE d’incitateur public contre les institutions …Etant élu MAPAR, il applique la méthode mapar des sakoroka : créer une émeute, installer le chaos ET SE POSER COMME ULTIME REMPART contre ce qu’il a lui-même fomenté ! … et certains médias de faire sa louange avec un résultat tel que : 800 abrutis payés pour faire évader 120 détenus + une dizaine de morts dans un accident du camion des renforts de militaires et autres policiers… Merci qui ? Merci Brunelle (ce prénom de travesti, en plus !) .

Tomy

Dites nous directement de qui vous parlez. On sait que c’est un Mapart mais à part ça? Nommez le, n’ayez pas peur voyons!

error: