« L’armée reste derrière le président de la République », dixit le ministre de la Défense

Il règne comme une ambiance socio-politique extrêmement tendue à Madagascar en ce moment. D’abord, il y a les guerres intestines au sein même des tenants du pouvoir. Cette lutte s’est manifestée par une tentative de motion de censure (voire d’empêchement) suivie d’une convocation des députés par Andry Rajoelina. Quand le pouvoir exécutif commence à donner des ordres au pouvoir législatif, il y a un vrai malaise.

Aujourd’hui, c’est au tour du général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense, de lancer les hostilités : « L’armée reste derrière le président de la République pour défendre le choix du peuple », a-t-il déclaré. On se demande bien ce qui l’a amené à faire cette déclaration fracassante et ce qui se trame en coulisses. La Grande Muette, qui est censée être neutre en toutes circonstances, est-elle en train de choisir son camp pour les élections présidentielles de 2023 ?

S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MDRM

Elle était où l’armée quand le peuple a choisi Ravalomanana en 2018 ? La vraie question c’est combien votre président vous a payé pour que vous leur serviez de simple garde du corps ? La mission de l’armée, c’est de défendre le tanindrazana, de défendre le peuple, et pas de défendre un seul homme qui vous a payé grassement. Dommage qu’on puisse pas faire d’enquête neutre dans ce pays de malades mentaux sinon vous seriez déjà tous épinglés pour corruption.

Franck

Le ministre, ce n’est pas l’armée !

MDRM

C’est leur boss, mais si votre souhait se réalise, alors il y aura des mutineries dans l’armée et ça fera comme en 2009. Les légalistes contre les pustchistes.

Ce qui va se passer, c’est que Rajoelina va les gaver d’argent, comme ça, l’armée va tirer sur les manifestants. L’armée mal gâche n’a plus aucun honneur depuis 2009.

mofogasy

C’est plutôt l’armée devant et Rajoel derrière…à sec.

patriot

c’est vraiment culotté de dire ça quand en 2009 des sous-officiers ont décidé de se mutiner contre leurs supérieurs, allant même a attaquer le Président élu du peuple a l’époque

François

Déclaration suite à distribution de malettes ? Comme avec les députés ?

Analyste

Il sait que les fraudes que prépare Halambahoaka pour les élections vont encore provoquer des troubles en 2023.

Ce pseudo ministre a été payé pour que le peuple accepte dès maintenant les résultats d’une future élection frauduleuse. Tout ça, c’est bien calculé, il n’y a aucun hasard.

D’ailleurs, Radomelina Halambahoaka a renforcé cette déclaration en leur donnant des consignes. Il a leur dit : « Vous ne devez accepter, a aucun moment, ni les déstabilisations ni les autres tentatives visant à faire obstruction sur les efforts de reconstruction et de développement du pays ». Sauf qu’il n’y a aucune reconstruction, ni aucun développement. Halambahoaka n’a fait que mentir, il n’a fait que de la destruction et créé 2 millions de pauvres supplémentaires.

error: