Le militant écologiste Raleva condamné à deux ans de prison avec sursis

  • 222
  •  
  •  
  •  
  •  
    222
    Shares

Comme on s’y attendait déjà, le militant écologiste Raleva a subi le même sort que son homologue, Clovis Razafimalala. Tandis que Clovis, engagé dans la lutte contre le trafic de bois de rose, avait écopé de 5 ans de prison avec sursis pour « appel à la rébellion », Raleva a pris deux ans avec sursis pour « usurpation de titre du chef de district ».

Les ONG internationales et des associations malgaches dénoncent cette condamnation, dont Amnesty International et CCFD-Terre solidaire (affiche ci-dessous).

Rappelons que Raleva s’était opposé au projet d’extraction d’or d’une compagnie chinoise dans la région de Mananjary, à l’Est de Madagascar. L’homme de 61 ans avait été arrêté après avoir demandé les permis miniers et environnementaux à la compagnie.

Appel à l’annulation de la condamnation de Raleva.

Une réponse à “Le militant écologiste Raleva condamné à deux ans de prison avec sursis”

  1. Premier point : D’accord! Il faut annuler sa condamnation. Il faudra que ses défenseurs fassent Appel. Une telle décision ne s’annule pas comme ça.

    2° point : Cela nous apprendra à ne pas raisonner au niveau de l’estomac. En effet, la majorité d’entre nous sont kinesthésiques (du point de vue de la PNL). C’est pourquoi on dit que les Malgaches raisonnent par le « coeur ». Donc, ils peuvent entreprendre une action en fonction de ce qu’ils ressentent. Maintenant, il faut raisonner par le cerveau quand on fait quelque chose d’aussi important. Sinon, tous les Raleva seront toujours prenables sur le plan pénal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*