VIDEO. Quand deux poètes malgaches inspirent une romancière suisse

« Je suis devenue malgache par ma descendance. » A priori, cette phrase n’aurait aucun sens, sauf qu’elle émane de l’écrivaine et romancière franco-suisse, Douna Loup. Mariée à un Malgache, l’auteure vient de recevoir le prix Métis pour son roman L’Oragé. Ce prix littéraire international récompense les romans francophones qui véhiculent les valeurs de métissage, de diversité et d’humanisme.

Dans son ouvrage, Douna Loup rend hommage à deux poètes malgaches, Jean-Joseph Rabearivelo et Esther Razanadrasoa. Maman de deux filles métissées, elle espère ainsi « transmettre une part de cette histoire à ses filles, même si elles sont encore trop petites pour le lire. »

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tony Ratix

Je savais pas qu’on pouvait devenir malgache par sa descendance :p Mais merci à elle pour l’hommage.

error: