Un reportage sur ces petits entrepreneurs de rue qui réparent les téléphones

A Madagascar, on peut rencontrer des réparateurs de téléphone à chaque coin de rue, même sur la grande avenue de l’indépendance à Antananarivo. Visuellement, ces petits entrepreneurs de rue bousillent la vue et représentent l’anarchie qui règne dans la Grande île.

C’est pour quoi nous avons été très surpris d’apprendre qu’en réalité, ce ne sont pas des squatteurs ! En effet, ils paient un droit mensuel à la mairie d’Antananarivo et à la société privée qui gère les parkings (écoutez le reportage en fin d’article). Bonjour le laxisme ! Le prochain maire aura intérêt à être ferme si on veut que Tana soit réellement une capitale digne de ce nom !

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: