Les revendeurs de riz réagissent mal à la baisse du prix imposée par le gouvernement

Afin de limiter le risque d’explosion sociale, le gouvernement malgache a décidé de baisser le prix du riz. Dès aujourd’hui, le prix du kilo du riz importé est fixé à 1925 ariary, soit 0,41 euro au taux de change du jour. Mais financièrement parlant, les revendeurs ne pourront pas suivre. Selon un grossiste interrogé par RFI, ils achètent le riz à 2000 ariary le kilo chez les importateurs. Revendre à 1925 ariary reviendrait donc à vendre à perte (écoutez le reportage à la fin de cet article).

Interrogée, la ministre du Commerce a déclaré que cette décision a été prise en concertation avec des représentants de la filière. La baisse du prix va ravir les consommateurs. D’un autre côté, elle va mettre les revendeurs en difficulté. La seule solution possible pour éviter d’importer du riz est très simple : la cultiver localement. Avec les millions d’hectares de terrain disponibles et le savoir-faire malgache, Madagascar aurait dû être autosuffisant depuis longtemps. A condition de le vouloir vraiment.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: