VIDEO. Un retraité suisse de 65 ans surpris en pleine action avec une jeune fille de 14 ans

Selon le journal La Vérité dans son édition du 16 août 2020, un retraité suisse de 65 ans a été pris en flagrant délit de tourisme sexuel avec une jeune fille de seulement 14 ans à Tuléar. D’après la Police des moeurs et de la Protection des mineurs, l’homme était en possession d’un visa touristique et faisait l’objet d’une surveillance suite à des renseignements sur son comportement suspect.

Il était en pleine action lorsque les forces de l’ordre ont fait irruption dans la chambre d’hôtel. Il risque une peine de 5 à 10 ans d’emprisonnement et une amende entre 4 et 20 millions d’ariary (soit l’équivalent d’environ 1000 à 5000 euros). Voici un reportage par l’équipe de Real TV sur ce fait divers malheureusement assez banal à Madagascar.

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Je propose qu’on la lui coupe avant qu’il ne finisse ses jours en prison. ça sera plus sûr, au cas où ce pervers arrive à corrompre quelques gardiens pour sortir et recommencer.

Lovasoa

Pour une fois que c’est pas à Nosy be…. il faut que les dadabe qui débarquent seul à mada soient contrôlés, s’ils sont avec leur femme ou en famille, ça va, c’est des vrais touristes, mais par contre un vieux vazaha retraité qui débarque seul à mada, c’est souvent pour se taper des petites jeunes qui ont 40 ans de moins qu’eux minimum, et ils font de très gros dégats chez les jeunes filles, physique mais psychologique aussi…

dolso

« Analyste », légalement, dans le pays qui peut le « bobbiter »? C’est surement la solution rapide et efficace mais hélas difficile à appliquer.
Tous les ‘anti-dozatra » doivent soumettre une demande de visa particulière, imposée par le ministère de tourisme donc ainsi leurs suivis facilités comme proposé par Lovasoa.
Les ministères de la population, de la santé et du tourisme, doivent établir un programme d’éducation, de moralité pour tous les collégiens, lycéens, jeunes errants et mendiants. C’est un vaste programme à étudier sérieusement et à appliquer rapidement.
Les mineurs pauvres, filles et garçons, sont les proies de ces sales touristes
Inciter les jeunes à avoir des acquis d’éducation sexuelle sans complexe, éduqués les parents à avoir deux enfants au max, formations techniques pour ceux qui décrochent avant le niveau 3ème, initiations de projets pilotes pour auto suffisance des villages…etc..etc….tant à faire si l’on veut vraiment aider les jeunes à ne pas subir les méfaits trop nuisibles du monde moderne
Au Bhoutan, quand j’y étais, 5 ans de celà, le visa est délivré sous réserve de payer 200 us dollars/jour/personne et le guide vient chercher le touriste d’office à l’aéroport, ou autre point d’entrée et d’où le touriste repart toujours escorté par le guide et le chauffeur. C’est cher d’accord mais celà peut éviter des ennuis à tout le monde.
Comment adopter telle solution pour le tourisme malgache?
Les chinois, imposaient aux touristes, (je ne sais pas si ça a changé depuis 5-6 ans), de remplir les formulaires précisant l’hôtel et le nombre de nuits passé entre deux villes différentes.

Analyste

Autre solution si on peut pas la lui couper, interdire de séjour tous les vieillards mourant qui voyagent seul à Mada. Ils doivent être obligatoirement accompagnés par leur femme dans la même tranche d’âge sinon visa refusé. Ça coûte pas cher à mettre en place et c’est efficace.

Ah et aussi, ne pas distribuer les visas long séjour comme si c’était du pain. Beaucoup de ces vieillards ont des visas long séjour. Il faudrait revérifier chaque visa de chacun d’eux, à commencer par ceux à Nosy be. Certains ont acheté leur visa directement auprès d’un agent du ministère avec quelques millions d’ariary.

dolso

tout à fait d’accord: reste le problème d’inciter et regrouper le grand nombre de personnes, (via change.org par exemple) afin de pouvoir soumettre officiellement le projet aux ministres trop occupés à se remplir les poches. Les malgaches ne sont pas si idiots, ( comme certains se plaisent à le noter).C’est toute une éducation à leur donner et à faire partager.

error: