Un Suisse condamné pour pédophilie de retour à Madagascar

Quelle étrange affaire que l’histoire d’André Gogniat, un homme d’affaires suisse condamné en 2007 à 5 ans de prison pour actes de viols et de pédophilie sur des enfants malgaches à Nosy Be (Madagascar). Malgré cette condamnation, le Suisse coulait des jours tranquilles dans son pays d’origine. En décembre 2014, il décide même de repartir vivre à Madagascar, précisément dans la ville où il avait été condamné quelques années auparavant. Celui-ci affirme avoir été acquitté en 2012 en cassation. De son côté, la justice suisse déclarait n’avoir jamais reçu de document officiel concernant cet acquittement.

Le Français Roland Vilella, représentant dans la Grande Île d’une ONG internationale œuvrant dans le médical, racontait en décembre dernier au Point Afrique. « J’ai commencé à recueillir des témoignages accablants sur André Gogniat en 2005. Dans l’archipel de Mitsio (sur la côte ouest Madagascar), il embarquait des petites filles de 8 à 12 ans sur son bateau, les habillait en femmes, les maquillait, et s’enfermait de longs moments avec elle dans sa cabine« .

Selon Le Point Afrique, André Gogniat n’est pas juste revenu à Madagascar pour y vivre mais également pour déposer plainte à Nosy-Bé contre Mahamodo, le chef de l’archipel des Mitsio, afin de « défendre son honneur ». Le Suisse lui réclame 120 millions d’ariary, soit environ 42 000 euros. Une somme énorme pour un Malgache vivant de pêche et d’agriculture.

Toujours aussi indigné, Roland Vilella redoute qu’André Gogniat, fortuné et disposant localement de certaines relations, gagne ce procès, dont le verdict est attendu dans les prochains jours. « Son objectif est de faire peur à tous ceux qui osent s’en prendre aux pédophiles, nombreux à sévir dans l’île. C’est un scandale. Cet homme est connu depuis plus de vingt ans de la police suisse et d’Interpol pour des faits de pédophilie. Il revient aujourd’hui à Madascar impuni, sous les yeux même de ses jeunes victimes« , assure-t-il.

Affaire à suivre…

Signez la pétition : https://www.change.org/p/la-cour-d-appel-arrêtons-le-pédophile-à-madagascar

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vengeance

Je ne vois pas où est le problème. Il suffit de le brûler vif et tout le monde sera content. Interpol, les enfants, les parents, les ONG, la justice suisse, la justice malgache, la population de Nosy be…. C’est pas compliqué.

vahoaka

zany mintsy! tonga de dory tay any! de gaga ny vazah oe fa manina ny gasy tezitra! zao foana tsinona ka! tsy azo antoka ny fanjakana! mba fantatrareo ve fa efa vita le procès de nahazo rariny io vazah io? de mety ve zany? dorantsika vahoaka io!

Didier

Comment peut-on sortir une telle réponse barbare, si la lois locale ne peut condamner alors c est son pays d origine qui doit s en occuper mais certainement pas de la manière dont votre esprit tribal parle.

Vengeance

Et violer des enfants, c’est pas barbare peut être ?

USSON

Oui direct dans les flammes de l’enfer.

Gilcher

Faut le déguiser en petite fille et le. Donner au gorille au zoo

error: