VIDEO. Un point sur l’acquisition de la nationalité malgache avec une juriste

Culturellement, Madagascar a hérité des pratiques des pays asiatiques en ce qui concerne l’acquisition de la nationalité malgache. C’est-à-dire que la nationalité malgache se transmet par le sang (droit du sang) et non par le sol (droit du sol). Cette spécificité culturelle choque parfois les Occidentaux, mais elle n’a jamais empêché le développement de pays comme le Japon, la Corée du Sud ou encore la Chine, deuxième puissance mondiale.

Toutefois, il est possible d’acquérir la nationalité malgache par naturalisation, mais cela reste des cas extrêmement rares et le parcours est difficile. Outre l’aspect culturel, c’est aussi une façon pour les Malgaches de faire en sorte que leurs terres ne puissent être revendues aux personnes d’origine étrangère. Exactement comme en Asie. Le point avec cette série de questions/réponses sur la nationalité malgache avec une juriste.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
leobe

s’il y a un doute qui persiste, c’est la nationalité de Rajoelina, tout laisse porter a croire que ce dernier a une double nationalité, ce qui est vraiment insolite pour un président de la république

gérard

Qu’en est il de l’article 42 titre 3 chapitre 1 de l’ordonnance No 60 – 064 du 22 juillet 1960 « Perd la nationalité malgache, le Malgache majeur qui acquiert volontairement une nationalité étrangère ».
Abrogé, tombé en désuétude ?

Analyste

Si c’est appliqué, alors Rajoelina ne pourrait plus occuper le poste de président vu qu’il a la double nationalité malgache et française. Donc ça reste d’abord en désuétude comme vous dites, mais comme Mada c’est le droit du sang, un malgache de souche sera toujours reconnu comme un vrai malgache même s’il acquiert une autre nationalité.

error: