VIDEO. Amnesty International dénonce les conditions de vie des prisonniers à Madagascar

Plus de 50% des détenus de Madagascar n’ont pas été jugés. En attendant leur procès, ils sont placés en détention préventive dans des prisons surpeuplées et insalubres, même pour des délits mineurs.

En 2017, 52 détenus sont morts en prison car bien souvent, les jugements sont rendus des années plus tard. Amnesty International dénonce un système judiciaire défaillant dans un reportage (ci-dessous). Et si on rétablissait les véritables fonctions du fokonolona ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: