VIDEO. L’ancêtre des dinosaures découvert à Madagascar mesurait 10 centimètres

  • 303
  •  
  •  
    303
    Shares

Madagascar fait encore l’objet d’une nouvelle découverte scientifique. En effet, des chercheurs y ont découvert l’ancêtre des dinosaures et des ptérosaures (reptiles volants). Baptisé Kongonaphon kely, l’animal évoluait sur ce qui allait devenir l’île de Madagascar il y a 237 millions d’années. Il se nourrissait exclusivement d’insectes. Les premiers fossiles ont été découverts en 1998 au sud-ouest de la Grande île. Et le plus étonnant, c’est que cet animal unique au monde ne mesurait que… 10 centimètres alors que ses descendants étaient des géants.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
dolso

Minuscule était donc, ce « Kongonaphon kely », plus petit encore que l’autre fossile découvert à Madagascar aussi, l’Adalatherium » de 52 cm environ!
Que ne trouve-t-on pas dans cette île ( pour ne pas oublier l’espèce djium13 ).
Hélas tous ces spécimens, pouvant être nos trésors, sont hors de l’île!
Un de plus gros serpents boa de Madagascar, je l’ai vu, (c’est vieux, en 1995) dans un des zoos de Washington D.C.
En Australie, au « Adelaide Botanic Garden », j’ai admiré une des plus grandes collections de cactus….de Madagascar, tout en me demandant comment tout celà a pu sortir de l’île!
Aux étudiants malgaches de s’impliquer davantages sur les recherches appliquées diverses, en appui aux cours théoriques et ne pas trop laisser les étrangers à continuer seuls les fouilles scientifiques.

Analyste

Il vaut mieux d’abord que ça reste chez les autres parce qu’à Mada, ça sera détruit, volé ou brûlé. Au moins, à l’étranger, c’est en sécurité. On les récupèrera quand le Dj sera viré pour toujours et quand on aura un(e) vrai(e) président(e) patriote et surtout compétent(e). Tant que ça sera le roi du trafic et de la corruption qui est au pouvoir, faut rien rapatrier du tout.

dolso

L’unique bonne solution certes, et une anticipation à cette éventualité peut déjà être étudiée non? Nos anciens, grands parents surtout qui ont gardé, espérons le, leurs savoir faire, doivent être sollicités à partager avec les jeunes (trop absorbés à liker certaines inutilités).Intéresser les jeunes à sauvegarder nos richesses, par exemple, à délimiter des hectares de terrains nécessaires à un reboisement adéquat pour les lémuriens, connaître les habitudes de ces animaux. Les arbres ne seront pas disponibles rapidement, autant commencer le plus tôt possible. J’ai participé à un collecte de fonds pour achat de terrain utile pour les orang outan, dont les habitats ont été rasés pour planter les palmiers à huile: vrai catastrophe. Les villageois des régions de lémuriens ,méritent d’être aidés et une collaboration entre malgaches serait bénéfique pour tous.

error: