VIDEO. Un documentaire sur l’Ampanjaka du Vakinankaratra

  • 84
  •  
  •  
    84
    Shares

Ceux qui disent que l’époque des Andriana est révolue devraient voir cette vidéo diffusée par TVM Malagasy. Bien au contraire, depuis l’incendie du Rova d’Antananarivo et sa « restauration » controversée, les Andriana de Madagascar ne se sont jamais autant affirmés et montrés qu’aujourd’hui. Dans ce reportage, vous allez par exemple découvrir l’Ampanjaka du Vakinankaratra. A noter que les Ampanjaka existent quasiment dans tout Madagascar.

S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

Retour aux traditions malagasy.

Brandon

Il faut rétablir l’histoire.
Andrianamelavahoaka Ralaitsizafy Angélina qui est sur cette vidéo, n’est pas l’Ampanjaka du Vakinankaratra. Elle n’est même pas une descendante d’Andrianonitomponitany, Roi du Vakinankaratra.
Elle ose usurper ce titre après avoir fait une espèce de rite sur le tombeau de Tsaravavaka à Betafo.
L’actuel Prince Héritier du Vakinankaratra est un descendant en ligne directe d’Andrianonitomponitany. Il est le fils du Jaky Mena André R.
De plus, aucune femme ne peut monter sur le trône du Vakinankaratra. C’est la loi applicable au sein de ce Fanjakana. Et Angélina n’est pas au courant de cela apparemment.
Rappelons que Betafo est la Capitale du Vakinankaratra et non Antsirabe.
Rappelons aussi que :  » Ny Andriana tsy mamita-bahoaka « .

Analyste

Aucune femme ne peut monter sur le trône du Vakinankaratra ? C’est une exception à Madagascar ou comment parce que c’est la première fois que j’entends ce genre de chose sur les Ampanjaka. Exemple, chez les Sakalava, ils ont une ampanjaka femme et on la connaît.

Brandon

Merci pour cette question.
Ce n’est pas une exception, quand bien même Madagascar est un « Firenena », un mot dont la racine est RENY . Autrement dit, c’est la femme qui transmet le Hasina et non l’homme à Madagascar. N’étiez-vous pas surpris, en apprenant l’histoire de Madagascar à l’Ecole, que l’on nous a jamais dit qui était le mari de Rangita, père de Rafohy ? Ou bien le mari de Rafohy et père d’Andriamanelo ? Ou encore le mari de Ranavalonandriambelomasina, père d’Andrianampoinimerina ?
Au niveau d’Analamanga (pour simplifier), la femme peut accéder sur le trône depuis les premiers souverains et souveraines Merina qui se sont installés à Ampandrana, Ankadivoribe Atsimo. Ce sont les ancêtres régnants de Rangita et de Rafohy.
Dans le Vakinankaratra, c’est le contraire.
Chez les Sakalava du Menabe, l’actuel Ampanjaka est un homme en la personne du Prince KAMAMY Magloire. Celui-ci a succédé à la Reine KAMAMY Georgette. La femmes peut régner à Belo amoron’ny Tsiribihina si elle est l’aînée de la branche aînée.
Par contre, chez les Antemoro ou chez les Rabakara, vous ne trouverez pas une femme sur le trône.
Si vous permettez, je tiens à rappeler les 25 Foko Malagasy ( et non 18 comme l’ont toujours dit et écrit les Vazaha ) par ordre alphabétique : Anjoaty, Antakarana, Antambahoaka, Antanala (et non Tanala), Antandroy, Antanosy, Antemoro, Antesaka, Antefasy, Bara, Betsileo, Betsimisaraka, Bezanozano, Mahafaly, Mahasihanaka, Masikoro, Merina, Mikea, Rabakara, Sakalava, Sihanaka, Tanalana, Tsimihety, Vezo et Zafisoro.
Mankasitraka Tompoko.

Analyste
Brandon

Sur les Sakalava :

Tous les Sakalava viennent de Belo-sur-Tsiribihina ( Sakalavan’i Menabe ). Nous connaissons surtout les Andriamisara 3 mirahalahy : Andriandahifotsy, Andriamisara et Andriamandisoarivo.
Puis, les descendants de ces rois sont partis pour étendre le royaume Sakalava.
Ceux qui sont partis au Nord-Ouest ont créé plusieurs royaumes. L’actuel roi des Sakalava du Boina, ayant son siège à Mahajanga, est le Prince Salimou. Tandis que Zalifa règne sur les Sakalava implantés entre Antsohihy et Marovoay. La princesse Zalifa ne peut pas aller à Mahajanga (  » tsy mahazo mandia Mahajanga  » ). C’est la règle là-bas.
Des Sakalava sont aussi arrivés dans la partie Ouest du Faritra Analamanga, plus précisément à Fenoarivo-Centre ou Fenoarivobe. Ces Sakalava sont communémént appelés : Sakalava Vazimba. Le tombeau d’un frère d’Andriamisara se trouve dans la cour de la résidence du Chef de District de Fenoarivobe. Le prince Sakalava Vazimba de Fenoarivobe à l’époque d’Andrianampoinimerina s’appelait Lemiza.
Les Masikoro aussi sont des descendants de Sakalava, ainsi que les Antakarana.
Les Sakalava étaient donc puissants. C’est pourquoi les rois Merina ont pris des Sakalava comme épouses. Géopolitique et géostratégie obligent. Normalement, Ketaka devait succéder à Radama 1er ( la fille qu’il a eue de la Princesse Sakalava du Menabe Rasalimo ). Mais Ranavalona 1ère a tout fait pour empêcher la réalisation de cette volonté du Roi Radama 1er.

Brandon

Une petite parenthèse :
De sa femme Sakalava, Radama 1er a eu deux enfants : Ketaka et son frère Rabobalahy.
Ranavalona 1ère a fait assassiner tous les proches de Radama, susceptibles de monter sur le trône Merina, à l’exception de la princesse Ketaka et du prince Rabobalahy. Elle n’a jamais osé le faire par peur viscérale des Sakalava.
Pour la petite histoire, le prince Rabobalahy a eu plusieurs descendants dont les Rakotonanahary. Vous les connaissez ? Mais si, tout le monde les connait : ce sont tous les frères du Tarika Ny Nanahary.

dolso

La dominante couleur orange me parait vraiment suspecte outre le tetiharana qui peut ou doit être révisé par des spécialistes….

Analyste

La pauvreté, sûrement qu’ils n’ont rien d’autres à se mettre que des T-shirt de propagande.

Andriannonitomponintany

LES VRAIS MPANJAKA DU VAKINANKARATRA SONT LES DESCENDANTS LEGITIMES D’ANDRIANONITOMPONTINTANY DE BETAFO.

LE MPANJAKA DEPOSITAIRE DES TRADITIONS ROYALES EST ACTUELLEMENT NY ANDRIANA RAZATOVO PLACIDE (+80 ANS).

Analyste

Ouille, déjà il faut arrêter d’écrire tout en majuscules, ça veut dire que vous criez.

Brandon

Non, Razatovo Placide, l’ancien photographe d’Antsirabe, est l’aîné de la branche cadette. Il n’est pas l’aîné de la branche aînée. Veuillez vérifier votre arbre généalogique.

error: