VIDEO. L’Etat remet en cause les 35 cas positifs au Covid-19 et ouvre une enquête

L’Etat manipule-t-il les statistiques sur le coronavirus à Madagascar ? C’est la question que se posent certains observateurs à la suite de l’ouverture d’une enquête interne après la détection de 35 cas positifs au Covid-19 par l’IPM (Institut Pasteur de Madagascar) le 6 mai 2020. Il faut savoir que ce chiffre est un record depuis le début de la pandémie dans la Grande île.

Remettre en cause les compétences et l’intégrité de l’IPM est plutôt étonnant, d’autant plus que c’est la seule institution de santé habilitée à effectuer des tests au Covid-19 à Madagascar. De plus, l’IPM a effectué un nombre de tests plus élevé que d’habitude, donc il est logique de trouver plus de personnes contaminées. Comme on l’a toujours dit, qui cherche trouve !

L’IPM a été convoqué par le gouvernement pour s’expliquer sur les 35 cas positifs trouvés.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kotozefa

Et la logique voudrait que si les cas positifs pour ces derniers tests étaient douteux, les milliers d’autres négatifs le sont aussi, et sont à refaire donc. Il faut être cohérent.

libertad

Il n’y a pas longtemps la ministre du com qu’il faut faire confiance a l’IPM, ne cédons pas a la panique, ne croyons pas tout e qu’on nous dit blabla et maintenant juste parce que les chiffres ne plaisent pas au Filoha mamim-bahoaka, on remet en cause l’IPM et ses cherheurs qui ont effectué des années d’etudes, sans parler de leurs expériences et au serments qu’ils ont prété. Tout ça est remis en cause juste parce qu’un hubris de politicien n’aime pas les chiffres. C’est a croire si ce serait pas la même chôse qui s’est passée durant les éléctions. On n’arrête pas de manipuler les chiffres. Quelle honte

error: