VIDEO. « Je ne me laisserai plus faire comme en 2018 », dixit Marc Ravalomanana

L’année 2023 risque d’être extrêmement compliquée sur le plan politique à Madagascar. Les élections présidentielles n’auront lieu qu’à la fin de l’année mais la tension monte déjà d’un cran. En ce début d’année, Marc Ravalomanana a présenté ses voeux à ses partisans. Une occasion pour mobiliser ses troupes et pour mettre en garde Andry Rajoelina. « Vous dites que nous ne pourrons rien faire ? Vous avez tort, avertit-il.

Je le dis, le peuple de Morondava est venu en masse quand j’y suis allé et l’Emmoreg a dû reculer. Nous oserons faire de même à Analakely ! » Bien qu’il soit déterminé, Ravalomanana aura du mal à être reconnu vainqueur, même s’il remporte plus de voix que Rajoelina aux élections. Tout simplement parce que la CENI, la HCC et l’armée ne sont pas neutres et ont déjà choisi leur camp. « Azo raisina fa tsy mitombona. » Tellement prévisible.

 

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
patriot

Le sucré du peuple va prendre ça très mal même s’il est aussi fort que Bruce Lee et qu’il n’a peur de rien,

Analyste

Moi aussi je vois déjà le scénario d’ici. Ravalomanana sera élu. Mais Rajoelina fera comme en 2018, cette fois, il mettra au moins 3 millions de doublons. Puis Ravalo va déposer des requêtes à la CENI et à la HCC. Un mois plus tard, la CENI et la HCC vont dire ensemble « azo raisina fa tsy mitombona » et ils vont dire que c’est Rajoelina la gagnant. Il y aura des manifs, mais l’Emmoreg et l’armée vont tirer sur le peuple (qui vous savez les a grassement payé pour ça). Les gens vont finir par avoir peur et se résigner. Bon courage à ceux qui vont vivre 5 ans d’enfer supplémentaires avec le DJ Bac moins 3.

MDRM

Ravalomanana s’est fait avoir en 2018 mais il a dit qu’il ne refera pas la même erreur donc on verra bien ce qu’il va faire. En tout cas, il a déjà plusieurs handicaps puisque Rajoelina a déjà acheté la CENI, la HCC, l’armée et il a mis en place ses doublons donc ça sera juste un remake de 2018 qu’on aura. Sauf s’il arrive à faire en sorte que le peuple le suive et ne lâche rien. Un scénario comme quand ils ont chassé Khadafi mais franchement, j’en doute vraiment. On verra bien.

error: