VIDEO. Un Malgache assassine sa femme en l’écrasant avec sa voiture à Venissieux

  • 417
  •  
  •  
    417
    Shares

Triste fait divers au sein de la diaspora malgache de France. En effet, une femme de 43 ans a été assassinée par son mari de 45 ans en l’écrasant à plusieurs reprises contre un mur avec une voiture. Les faits se sont déroulés ce 25 juillet près de Lyon. L’homme faisait déjà l’objet d’une plainte pour violences conjugales et attendait son jugement.

Cet homme a de la chance d’être en France, car à Madagascar, il aurait subi le fitsarambahoaka (justice populaire) et ne serait plus en vie à l’heure actuelle. Frapper une femme, c’est lâche et totalement inexcusable, quelles que soient les circonstances. Marlène Schiappa, militante féministe et membre du gouvernement français, réagit sur BFM TV (voir vidéo en fin d’article).

Le frère de la victime s’est exprimé sur Facebook.

14 commentaires à propos de “VIDEO. Un Malgache assassine sa femme en l’écrasant avec sa voiture à Venissieux”

  1. Effectivement il a de la chance d’être en France, la justice française est très clémente et il va avoir 8 ans de prison max, mais il ne fera que 4 ans parce qu’en France, on libère les criminels pour bonne conduite. La vie d’une femme en France ne vaut rien, et pareil pour les enfants. Dans une émission sur RMC, j’ai même déjà entendu une avocate dire que la France est le paradis des pédophiles. La France est aussi le paradis des tueurs de femmes. Si j’étais la famille, je ferai tout pour le faire extrader à Madagascar, et on l’envoie à Nosy lava.

  2. Je suis malgache comme vous aussi je présente toutes mes condoléances et en France il y a même quand de justice surtout ce qui fait du mal au femme il sera punie c’est vrai que ça fait mal à la famille on a envie de faire une justice autrement

  3. Je suis une Malgache qui habite sur Lyon. Cela m’a touché énormément. Je suis vraiment désolée et mes sincères condoléances à toute la famille de victime. J’espère une prison à vie pour ce monstre.

  4. J’ai entendu sur les media ce drame familiale mais je n’apprends qu’en lisant koolsaina qu’il s’agissait de ressortissant malgache comme moi. Habitant moi meme dans l’aglomeration lyonnaise cela m’a surpris. Je suis triste pour la famille de cette dame et je leur presente mes sincères condoléances. La justice en france est saisie et elle jouera son rôle. Je comprends Anjara Cyrille dans son post, il est triste et ecrit des mots qui depasse l’entendement. L’appel au meurtre est aussi condable. J’en veux particuliairement a koolsaina qui n’a pas supprimé ce post qui appelle au meurtre. Koolsaina pourrait être poursuivi par la justice francaise ou malgache pour cela. Censurer ce post c’est aussi aider Cyrille qui ne sais pas exprimés sa colère et sa tristesse que dans des propos qui depasse la légalité.

    • Heureusement que tout le monde ne raisonne pas comme vous, sinon tous les médias seraient soumis à la dictature et à la censure. En France et à Madagascar, la liberté d’informer existe et elle est fondamentale. Et aucun média n’a jamais été condamné pour avoir transmis une information. Les médias ne sont pas là pour juger des propos mais pour transmettre l’information, et ça s’arrête là. De plus, vous mettez sur le dos des médias les commentaires qui ne vous plaisent pas, mais vous oubliez un concept fondamental : chaque personne est pleinement et entièrement responsable des propos qu’elle tient sur les réseaux sociaux. Si cela vous gêne, alors, il suffit de zapper ou d’envoyer un message à la personne concernée pour qu’elle s’auto-censure.

    • Krkrkrkrk donc quand Nadine Morano a écrit un statut raciste contre Sibeth Ndiaye sur Twitter, il fallait surtout pas que les médias français en parlent parce que ses propos dépassent l’entendement? Rami, il faut retourner à l’école, vous dites que des conneries franchement. Laissez les médias travailler!

    • Rami, donc pour toutes les news que vous aimez pas, il faut censurer les journalistes?

  5. Je n’ai pas dit qu’il fallait censurer votre article. Au contraire, c’est grace à celui-ci que j’ai appris que l’auteur et la victime sont Malagasy. Ma remarque est que vous laissez une personne inciter â commetre un crime sur le sol français. Vous dites être un media et je partage cet avis, vous en etes un. Mais dans ce cas, vous êtes soumis à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse si vous exercez sur le territoire français. Dans cette loi, le 1er paragraphe (Provocation aux crimes et délits ) du chapitre IV (Des crimes et delits commis par voie de la presse ou par tout autre moyen de publication) traite et condamne exactement les propos d’Anjara (Article 24). Pour vous decharger de ses propos, vous dites que « Chaque personne est pleinement et entierement responsable des propos qu’elle tient… » C’est peut-être logique pour certain, mais non, ce n’est pas ce que dit la loi francaise. En fait, le legislateur a mis dans cette loi une hiérarchisation des responsabilités et l’auteur est seulement numero 2 (article 42). Les 1er responsables sont ceux qui publient. Ici la direction de Kool saina. C’est logique parce c’est kool saina qui bénéficie de l’attractivité potentielle des propos incriminé. Vous dites qu’aucun media n’a jamais été condamné pour avoir transmis une information, là je vous dis : renseignez-vous. Je ne souhaites pas citer les cas ici pour ne pas faire de la pub à une presse d’extreme droite nauséabonde. Les propos d’Anjara sont en Malagasy et donc vous n’avez pas d’alert mais une fois traduit vous risquez d’être embêter.

    • Visiblement, vous interprétez les textes de loi sans les comprendre. Je vous suggère plutôt de vous rapprocher d’un juriste pour vous aider à mieux cerner la législation car il y a des nuances de taille que vous n’avez pas saisies. En effet, vous insinuez que le texte de cette capture-écran a été rédigé par Kool Saina. Mais ce n’est pas le cas. 🙂

    • Rami vous me faites rire. Le nombre de fois où la télévision et la presse française relaient les appels au djihad d’Al qaida, c’est quoi alors? Ils incitent au djihad pour vous? Il ne faut pas tout confondre, un journal comme Koolsaina qui relaie juste une info fait son job et ils le font bien. Par contre, un journal d’extrême droite comme Rivarol dont le rédacteur prend position et écrit « nous vivons en pleine tyrannie juive » et « nous sommes en effet dirigés, étouffés, opprimés par une minorité qui se croit tout permis », ça oui c’est normal que ça soit condamné puisque le rédacteur lui-même appelle directement à la haine contre les juifs. Un peu de jugeotte quand même et renseignez vous mieux que ça sur la loi!

  6. Je crois plutot que Rami a peur que quelqu’un passe au meurtre parce que Koolsaina bénéficie d’une grande notoriété avec beaucoup de lecteurs. Mais à la différence des médias extrême droite condamné, Koolsaina n’a pas fait appel eux-meme au meurtre, donc ils sont pas hors la loi. Le seul hors la loi, c’est ce Anjara Cyrille, mais il faut le comprendre, on a tué sa soeur. Tout malagasy qui se respecte aurait réagi de la meme façon. Condoléances à la famille.

  7. Manao ahoana daholo!
    Ary mba misy afaka manome vaovao momba ny ramatoa maty io ve: misy havana, namana ve ao Vénissieux? Lyon? Aminy maha mpiray tanindrazana aty ampita, inona no adidy tokony hatrehana: adiresiny fianakaviny any M/scar, mety hifandraisana @ izay atao @ razana sy ny sisa…Misaotra e!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*