VIDEO. Ils sont obligés de vendre leurs biens pour survivre à la crise du coronavirus

La crise sanitaire du coronavirus (Covid-19) commence à frapper très durement les couches sociales les plus défavorisées à Madagascar. Et les vendeurs à la sauvette du secteur informel en font partie. Selon leurs témoignages, ils en sont maintenant au stade d’être obligés de vendre le peu qu’ils possèdent pour pouvoir s’acheter un peu à manger.

En effet, à cause du confinement partiel, ils n’ont plus assez de recettes pour pouvoir s’acheter de la nourriture. Ils revendent donc leurs marmites, radio, lecteur CD/DVD, poste de télévision… Avec le temps, cette situation va s’empirer, ce qui entraînera inévitablement une hausse de la délinquance et de la criminalité dans la Grande île.

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Et pourtant, le gouvernement a reçu des centaines de millions de dollars pour aider les victimes du coronavirus. Où est passé l’argent ?

error: