VIDEO. Un membre de Médecins Sans Frontières témoigne sur l’urgence dans le sud de Madagascar

Madagascar, c’est le paradoxe. Des millions d’hectares de terrains y sont cultivables, mais pour autant, les habitants du sud de la Grande île y meurent de faim. La déforestation, la sécheresse, les dahalo (bandits) et la négligence de l’Etat malgache, tel est le cocktail qui a mené cette partie de Madagascar dans cette situation de grande détresse.

Alors, les ONG font ce qu’elles peuvent pour venir en aide à la population, en apportant des vivres et des soins. Mais la portée de leurs actions reste limitée, car depuis de nombreuses années, le constat est toujours le même, ainsi que les retours d’expérience sur terrain. Ecoutez le témoignage de Caroline Seguin, coordinatrice médicale de  MSF (Médecins Sans frontières).

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: