VIDEO. « La souveraineté française dans la région est une présence de soutien à Madagascar », dixit Macron

  • 252
  •  
  •  
    252
    Shares


« Ici, c’est la France ». S’il y a quelques mots à retenir sur le passage du président Emmanuel Macron à Madagascar, ce sont bien ces mots-là. Parce qu’il dira ce qu’il voudra, mais pour nous, l’île Glorieuse, c’est Madagascar ! Et tous les beaux discours qu’il nous sortira ne nous feront pas dévier de cette vérité confirmée par la résolution de l’ONU de 1979.

D’ailleurs, suite aux nombreuses réactions négatives des Malgaches après sa déclaration, Macron a de nouveau été interrogé par une journaliste de RFI sur la question de la souveraineté de Madagascar sur ce qu’il appelle les îles éparses (en réalité, ce sont les îles malgaches de l’Océan indien) (voir vidéo).

De manière très claire, il réaffirme la souveraineté de la France sur ces îles et veut faire de ces terres malgaches des réserves naturelles nationales françaises. Hum ! Et la restitution, on en parle quand ? Ou bien Macron a profité du fait qu’Andry Rajoelina lui ait laissé le choix entre « la gestion OU la restitution » de ces îles malgaches ? Comme on l’avait dit dans un précédent article, c’était une terrible erreur stratégiquement parlant. Wait and see !

Une cogestion des îles éparses avec la France

Résultats

Loading ... Loading ...

6 commentaires à propos de “VIDEO. « La souveraineté française dans la région est une présence de soutien à Madagascar », dixit Macron”

  1. macaron prend vraiment les gasy pour des cons
    on sait lire entre les lignes hein
    macaron veut nous la faire à l’envers
    pffffff

  2. Koolsaina a raison. Macron a tout simplement profité du fait que Rajoelina lui ait laissé le choix entre « la gestion ou la restitution ». Si Rajoelina avait un minimum d’intelligence, il n’aurait jamais dû parler de gestion, juste demander une simple restitution. Avoir parlé de « la gestion ou la restitution », c’est un peu donner le bâton pour se faire battre. Et bien sûr que Macron a pris le bâton et a choisi la gestion ! Fini la restitution !!! D’ailleurs, Macron commence déjà à gérer en classant les iles éparses réserves naturelles françaises.

    Rajoelina, si tu me lis, démissionne. Tu ne sais pas gérer le pays et tout ce que tu touches se transforme en catastrophe. Même des négociations durement gagnées en 1979, tu as réussi à nous faire perdre cet acquis là. Tu n’as aucune idée de la galère et des efforts que la diplomatie malgache a entrepris pour arriver à ce stade. Jusqu’ici, la France s’est contenté d’occuper le terrain, mais aucun président français n’y est jamais venu dans les îles éparses. A cause de toi, on a un président français qui est venu, et en plus, il se permet de d’annoncer devant le monde entier que ce sont des îles françaises. Alors, arrête, Andry, tu as un mauvais karma, arrête tout de suite et ne nous entraîne pas dans tes malédictions, le peuple ne mérite pas ça. Pars tant qu’il est encore temps, le peuple ne te pardonnera plus si tu persistes à nous foutre la poisse.

  3. Pour,mon point de vue. Madagascar et ses îles reste français,dans votre tête vous pensez avoir l’indépendance mais c’est juste une mascarade c’est pas la faute. De notre président.il est élu laisse le géré.les autres n’ont rien fait non plus.

  4. Ce qu’on peut faire, chasser toutes les entreprises françaises et tous les français de madagascar immédiatement. Dommage que Rajoelina n’a pas les couilles pour ça.
    Puis s’associer avec d’autres pays pour certains marchés. Les autres pays candidats pour bosser avec nous, c’est pas ça qui manque.
    C’est tout à fait faisable, et la france a beaucoup à perdre si on en arrive là.

    • C’est mieux de travailler avec les norvégiens si on peut choisir. Ils sont bien et respectueux, pas comme les Français rainiboto. Et c’est un pays puissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*