The Dizzy Brains, ambassadeurs de la pauvreté de Madagascar

  • 80
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    80
    Shares

Les Dizzy Brains, vous les connaissez forcément ! Ils ont beaucoup fait parler d’eux ces derniers temps, notamment lors de leur dernier passage sur Canal +, lorsque le leader du groupe avait adressé un message pour le moins insolite au Premier ministre malgache. Cette fois-ci, M6, la chaîne qui monte, a consacré un reportage au groupe dans son édition du 15 octobre 2016 (voir ci-dessous).

Vous constaterez que The Dizzy Brains est plutôt bien perçu par le public français, contrairement à Madagascar. Mais comme le dit l’adage, nul n’est prophète en son pays. Malgré tout, ils n’oublient jamais de mentionner Madagascar lors de leurs interviews et concerts, ce qui en font des ambassadeurs de fait de la Grande île. Et leur discours, qui tourne constamment autour de la pauvreté, ne plaît pas à tout le monde.

14 commentaires à propos de “The Dizzy Brains, ambassadeurs de la pauvreté de Madagascar”

  1. Je n’ai jamais parlé mais je ne suis pas fan de la façon dont ils se mettent en place de victime et ça se dit rockeurs ! J’aurais été au petit journal par ex je n’aurais pas tenus le même discours. J’aurais dit à Yan Barthès c’est ton patron mec qui rend faim mon pays! Celui qui te nourrit comme quoi le bonheur des uns fait le malheur des autres! Et comme je me connais j’aurais été irrévérencieuse. De plus, les mecs sont des fils De et genre ils n’ont rien à manger Dans leur pays. TCHIPP

    • la verité, on la vit tous les jours, alors si elle nous dérange … bah on n’a pas le choix!!! :p et on a pas besoin que des fils à papa disent ce qui ne va pas à qui veut entendre!! c’ est inutile :p on sait déjà que ca ne va pas, et le monde entier n’est pas dupe! c’est des solutions que le pays a besoin!!!! 🙂

    • Je suis d’accord. Il sont certainement mal placé pour s’exprimer sur le sujet des difficultés des malgaches au quotidien mais en parler sur une chaîne nationale en France peut permettre aux français de se rendre compte de la situation à Madagascar. Et oui l’action est la seule solution. Pour ma part je m’investit à fond pour une action bénévole avec mon association école de brousse mais difficile de rassembler.. Je persiste malgré tout et un jour les choses iront mieux la jeune génération ira dans ce sens. Courage.

    • Oui il faut rester optimiste ! Le développement passe par l’éducation, chacun doit pouvoir avoir accès à l’éducation et la formation professionnelle.

  2. haha! plutôt facile de se barrer et de critiquer de l’extérieur hein les gars? Vous êtes jeunes et vous pouvez changer ne serait-ce qu’un petit quelque chose dans votre pays. Moi aussi je suis en Belgique mais ça n’apporte rien à mon pays de critiquer sans apporter de solutions, surtout que certains étrangers sont très friands des situations catastrophiques (« ah bon c’est si dangereux chez vous?, c’est vraiment au plus mal? ») ce que moi je réponds avec un sourire souvent: « oui ça va mal maintenant mais je crois en la nouvelle génération, elle a un potentiel ». C’est peut-être parce que je fais mes recherches dans le domaine de l’environnement à Mada que j’ai du mal à faire une promotion négative de mon pays, parce que je me dis que quelque part, des personnes attendent sur le bord des routes nationales de vendre leur artisanat aux touristes, et que je sais que des aires protégées et des lémuriens et des baobabs attendent d’être admirés. Tout le monde aime son pays, chacun a sa façon de le montrer…moi j’espère changer un petit quelque chose avec les résultats de mes recherches…chacun son truc 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*