« Moi, je suis contre la double nationalité », dixit Marine Le Pen

En ce moment, les futures élections présidentielles en France défraient la chronique. Entre coups bas et révélations fracassantes, cette déclaration de Marine Le Pen, pourtant largement en tête des sondages avec 26% d’intentions de vote, a bien failli passer inaperçue. « Moi, je suis contre la double nationalité extra-européenne », déclare-t-elle.

Et de poursuivre : « Je leur demande de choisir leur nationalité, ça ne veut pas dire d’ailleurs que, s’ils ne choisissent pas la nationalité française, ils devront partir de France. » En clair, si Marine Le Pen est élue, il va falloir choisir entre la nationalité malgache et française.

Cependant, de l’avis de notre juriste attitré, une telle loi aura très peu de probabilité d’être validée par le Conseil constitutionnel, bien (trop) attaché aux valeurs traditionnelles de la République. Donc, pas de panique ! 🙂

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
franco-malgache

Merci Koolsaina ! ça rassure 🙂

Politics

Même chose que la déchéance de nationalité pour les terroristes à double nationalité. Déjà ça n’est pas passé, alors la loi de Lepen, encore moins!

error: