Un facebooker se fait arrêter pour troubles à l’ordre public

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a deux jours, un Facebooker a eu la très mauvaise idée de répandre une rumeur sur le célèbre réseau social : faire croire à l’effondrement d’un tunnel du centre-ville d’Antananarivo en postant une photo truquée, occasionnant ainsi quelques morts.

Telle une traînée de poudre, le « fake news » s’est très rapidement répandu sur les réseaux sociaux, causant inquiétudes, embouteillages et saturation des réseaux de télécommunication. Et aujourd’hui, on vient d’apprendre que le fauteur de troubles vient d’être placé en garde à vue, suite à une investigation cybercriminelle.

Moralité : d’un, nul n’est anonyme derrière son écran ! et de deux, ne prenez pas pour argent comptant tout ce qui se dit sur Internet !

2 commentaires à propos de “Un facebooker se fait arrêter pour troubles à l’ordre public”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*