VIDEO. Une femme gérant un réseau de prostitution sur Internet arrêtée par la Police

  • 259
  •  
  •  
    259
    Shares

Selon la Police nationale, une femme malgache de 25 ans a été arrêtée pour avoir employé d’autres femmes de 19 à 24 ans pour des activités de prostitution en ligne. Recrutées sur Facebook, certaines d’entre elles étaient encore étudiantes. Concrètement, ces femmes devaient faire des « shows » en live devant une webcam pour des clients étrangers pendant 15 à 30 minutes selon les demandes.

D’après la Police nationale, chacune d’elle rapportait entre 1 800 000 et 10 000 000 ariary par mois. En échange, elles recevaient un salaire de 200 000 ariary mensuel. Lors de l’arrestation, les enquêteurs ont pu réquisitionner du matériel informatique (ordinateurs, claviers, modems) mais aussi des s*xtoys. La femme qui gérait le réseau a été placée en détention provisoire à la prison d’Antanimora. Quant aux jeunes femmes, elles ont pu rentrer chez elles.





S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

C’est moins dangereux que d’être sur le trottoir mais les images filmées restent donc…. A éviter !

MDRM

Certaines étaient peut-être employées chez Tiko ou MBS ? A force de fermer les entreprises malagasy juste pour se venger de Ravalomanana, Radomelina n’a pas pensé qu’en même temps, il mets des milliers de gens au chômage. Alors que lui même est incapable de créer un seul emploi. Donc il ne faut pas s’étonner de ce genre de choses et de la hausse de la criminalité. Et ça va encore s’empirer, c’est que le début.

libertad

vous n’allez pas croire mais ce genre de métier, la prostitution sur webcam ça peut rapporter gros, certaines filles arrivent a gagner, disons 4 à 6m d’ariary. Ne vous etonnez pas si vous voyez des jeunes filles conduire des 4×4 ou posséder un gros immeuble. ce genre de travail pas très noble peut rapporter a madagougou. Quand on n’a plus de travail, forcément elles sont tentés de vouloir gagner des millions d’ariary par mois plutôt que de bôsser et subir je ne sais encore combien de grèves et combien d’années d’études. L’image du pays prospéré du DJ Radomeilna est encore loin très loin, au lieu d’aider la population a se relever du coronavirus, il s’acharne a fermer des usines et démolir des bâtiments un peu partout et faire perdre du boulot a encore plus de gens. Il emprunte de l’argent aux bailleurs pour en faire des tosika famono et vatsy tsinjo vraiment inutiles. Mais bon, vous, parmi vous, vous méritéz le dirigeant que vous avez soutenu

error: