La réouverture des frontières de Madagascar actée en conseil des ministres

Les pays qui ont su gérer efficacement la pandémie de Covid en adoptant la vaccination massive (comme l’île Maurice par exemple) ont pu rouvrir sereinement leurs frontières pour accueillir les touristes. Pour Madagascar, la pression continue des opérateurs touristiques a fini par faire plier le gouvernement malgache malgré un taux de vaccination de la population extrêmement bas. En effet, la réouverture officielle des frontières de Madagascar a été actée hier en conseil des ministres. Toutefois, elle se fera de manière progressive. Voici les détails de la réouverture :

A partir du 23 octobre 2021 : réouverture des vols Maurice-Madagascar avec Air Mauritius et La Réunion-Madagascar avec Air Austral.
A partir du 6 novembre 2021 : ouverture des vols longs courriers Europe vers Antananarivo avec Air France et Air Madagascar et des vols Rome-Nosy Be et Milan-Nosy Be.
Pas d’entrée sur le territoire sans avoir effectué un test PCR même pour les personnes vaccinées. Le coût du test (25 euros) est directement rajouté au prix du billet d’avion. Confinement en attendant le résultat du test PCR. Pour les personnes positives à la Covid, confinement de 14 jours.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Ah ben ça ne va pas se bousculer chez les touristes. Si on se fait vacciner, c’est pas pour subir et encore moins payer un test PCR. Et surtout pas perdre 2 ou 3 jours à l’hôtel en attendant la réponse. Encore un mauvais plan du DJ Radomelina. Ils doivent bien rigoler les Mauriciens !

MDRM

Je me faisais la même réflexion. Imaginez que vous venez pour des vacances d’une semaineà Nosy Be, vous perdez déjà 3 jours à l’hôtel pour attendre la réponse. Il vous restera ensuite 4 jours pour profiter ? Non merci, je préfère aller voir ailleurs pour mes vacances. Nosy Be attendra que le bac moins 3 de Radomelina dégage d’abord.

François

Comme le gouvernement malgache n’a pas vacciné la population, ils sont obligés de faire des tests PCR pour tous les touristes. C’est dommage parce qu’à cause de ça, les touristes ne voudront pas venir. Beaucoup de personnes vaccinées se sont fait vacciner pour éviter le test PCR justement et donc, ils vont tout simplement chercher un séjour dans un pays qui accepte les voyageurs vaccinés sans avoir à faire de tests.

Hoct Ogone

C’est à double tranchant. D’un côté les autorités veulent limiter l’entrée du virus en s’assurant que les touristes sont sains à l’arrivée sur le territoire, mais d’un autre côté ces mēmes touristes peuvent tout autant craindre d’être contaminer du fait d’un faible taux de vaccinations de la population d’une part, mais aussi du nombre réel de personnes contaminées qui de mon point de vue me semble (volontairement ?) sous évalué.
Et enfin, il faudra aussi se pencher sur les pratiques locales en matiėres d’accueil de vahiny. Il est fort à parier qu’avec ces conditions d’accès au territoire, certains profiteront de leur position et s’en donneront à coeur joie pour soutirer de l’argent que ça soit aux gasy ou touristes qui débarquent. N’oublions pas qu’actuellement le territoire est quasi sinistré du fait d’une gouvernance catastrophique et des effets du covid cumulés.

error: